Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Vous avez raison monsieur le ministre de l'intérieur:"L'Etat a le monople de la violence légale"mais nos soldats,nos gendarmes ni nos policieers ne marcheront sur de "faux pas forcés"

Posté par: Samba Guejopaal Gnane| Dimanche 25 décembre, 2011 22:15  | Consulté 2013 fois  |  1 Réactions  |   

 

  Ces propos dénaturés en guillemets sont de Max Weber qui  cite Trotski dans le Savant et le politique : « L’Etat est le monopole de la violence légitime ».

 

Personne ne peut en effet disputer au soldat, à moins qu’il ne soit un soldat avec son arme dans la troupe, d’être parmi les premiers remparts contre toute agression territoriale. Personne ne peut disputer au gendarme, à moins qu’il ne soit dans les rangs sans considération des grades, la vanité républicaine de veiller sur la sécurité de tous. Personne, pas même le président de la république, à moins qu’il ne soit dans les commissariats ou dans les endroits les plus obscurs de la république, ne peut disputer au policier d’être la première condition de notre sommeil.

 

Voilà pourquoi tout Etat se nourrit de la santé et de la vitalité de toutes ses forces de sécurité, de celles qui regardent vers l’extérieur comme de celles qui regardent vers l’intérieur.

 

Heureusement qu’ils savent, ce qu’est la « légitimité » et qu’ils ne sont pas de la préhistoire des forces de sécurité. La preuve ? Cette injure publique que je n’ai pas encore oublié sans pourtant être ni soldat, ni gendarme, ni policier : « C’est à vous que je m’adresse. Je ne sais pas si vous êtes des policiers ou des gendarmes ou quelque chose d’autre. A vous autres jeunes, je veux dire ceci : si 20 ou même 10 déterminés d’entre vous s’engagent sans retour, vous pouvez les mettre en déroute … » :C’est la plus grave erreur politique qu’un homme politique ait jamais commise au Sénégal et malheureusement, cette erreur fut vite oublier.

 

 

Heureusement que la police d’alors comme celle d’aujourd’hui sans doute aussi-les mêmes institutions ne régressant jamais au sein de l’Etat et de la république moderne, mais allant toujours dans le sens du progrès au cours de l’histoire-n ’empêcha point au auteur de ces propos de s’exprimer et de circuler dans la république, consciente qu’un seul homme, une seule famille ne peut pas mettre sa république en cendres.

 

Si une guerre devait avoir lieu au Sénégal, de tous les côtés des adversaires malheureusement fabriqués par la mal gouvernance, 90 pour cent des victimes aurait moins de 35 ans. Et ce qui est sûr, c’est que des Diaz tireraient sur des Diaz, des Ngom sur des Ngom, Des Sy sur des Sy, des Fall sur des Fall, des Gomis sur des Gomis, des Wade sur des Wade, des Gnane sur des Niane, des Sartre sur des Sarte.

Nous n’avons pas peur de la mort, mais nous refuserons par tous les moyens pour empêcher à cette honte de l’histoire d’avoir un berceau dans notre république. Dans toutes les guerres du monde ceux qui avancent par de « faux pas forcés »sont les perdants. Nos soldats ne marcherons pas sur de « faux pas forcés ».Nos gendarmes bien que respectueux de la hiérarchie et de leur chef unique-la république-me marcheront pas sur de « faux pas forcés ».

 

Nos policiers ne marcherons pas sur de « faux pas forcés ».Notre jeunesse ne marchera pas sur de « faux pas forcés ».Ensemble, nous marcherons épaule contre épaule, dans les ruelles et dans les avenues de la république en suivant la Constitution car, comme le dit Rousseau, en suivant ainsi les lois que nous nous sommes fixées, nous ne ferons que suivre nos propres âmes et qu’en se détournant de ces lois, nous choisissons l’esclavage à la liberté, la tyrannie à la démocratie.

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Lefilsdelhomme En Décembre, 2011 (19:15 PM) 0 FansN°:1
Bientot la violence disparaitra car ces etats et leurs dirigeants sont plus voyous que sont qui sont derriere les barreaux. Bientot on apprendra plus l' art de faire la guerre! La paix regnera et justice sera faite sur toute la terre. Ces fusils, ces missiles et autres armes ne sont pas pour le gibier animal mais pour l' extermination de la race humaine: c' est l' oeuvre de satan le diable qui a le controle du monde economique, politique et de la fausse religion! Reveillez vous africains et arretez de vous entretuer! C' est le Messie qui vous ecrit. Ces dirigeants n' attendent que leur heure!
le Fils de l homme

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 405382 fois 185 Articles 5959 Commentaires 10 Abonnés

Posts recents
\"savoir garder le secret est une vertu d\'homme d\'Etat\"Gouverneur Saliou Sambou
savoir mentir pour vivre longtemps
Politique et mensonge selon Hannah Arendt
Khalifa Sall n’est pas le problème Macky Sall non plus
« La presse l’autre police du peuple » Tocqueville
Commentaires recents
Les plus populaires