Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Un monde surveillé est un monde dangereux

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Vendredi 02 juin, 2017 15:06  | Consulté 640 fois  |  0 Réactions  |   

Ainsi donc le but de la surveillance de la nature est de maintenir une certaine situation un certain état existentiel un certain ordre qui tient les choses dans la stabilité dans la régularité dans la continuité

La nature surveille la nature pour que la nature soit toujours égale à elle-même pour que la nature ne deviennent pas étrangère à la nature Sans la stabilité rien ne peut se posséder lui-même et rien ne peut être possédé parce que posséder c'est immobiliser et pouvoir déplacer et diriger et user où et quand on peut à volonté Par la surveillance la nature devient propriété et maîtresse d'elle-même et aliénable 

La nature surveille la nature par un certain ordre pour être propriété et propriétaire d'elle-même en donnant à chaque chose une certaine identité par un certain ordre absolument stable et immobile ou relativement dans ses déplacement dans ses besoins dans ses activités et en d'autres aspects et lui permettant de se définir de se positionner dans son monde de s'approprier de sa propre existence mais aussi de devenir la propriété d'un autre ordre ou de se détruire à la renontre avec un autre ordre

La société imite la nature dans cette activité universelle pare que partout la culture est une nouvelle fore dérivée de l’extension et de la compression des capitaux initiaux de la nature dans l'homme et en dehors de l'homme pour s'approprier l'homme pour permettre à chaque homme et à chaque peuple de se définir de s'approprier lui-même et de devenir «maître et possesseur de la nature»

Mais l'ordre intérieur et l’ordre extérieur de la surveillance ne sont pas des ordres parfaitement verrouillés et totalement sécurisé puisque tout le devenir est un système ouvert de forces capables de coopérer et de s'opposer dans le même contenant naturel ou artificiel

La nature fait quelquefois fausse route et quand elle fait fausse route tout le monde l’observe de manière remarquable e qui arrive dans la nature arrive dans la société humaine pare que l'organisme humain et l'organisme formé par la société humaine est plus hostile à la surveillance et à la prétention de l'ordre particulier de la domination qui n'est toujours dans le devenir de l'humain un possible dans un ensemble d'ordres nécessaires et possibles dans l'homme et dans la société  

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 456430 fois 267 Articles 6161 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires