Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Un chien noir à la porte du palais présidentiel

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Lundi 27 février, 2017 16:02  | Consulté 357 fois  |  0 Réactions  |   

La Division des investigations criminelles de Pagaal est à la recherche d’un chien noir Un chien noir qui aboie depuis le début du mois de février devant la porte principale du palais présidentiel

C’est encore une énigme peut-être rationalisable et maîtrisable pour la police de Pagaal mais c’est tout de même un fait réel au moins dans la nuit pour les citoyens résidant aux alentours de la présidence de la république

Tous les soirs disent-ils après minuit depuis leurs balcons et fenêtres avec ou sans jumelle certains disent entendre sans voir d’autres voir sans rien entendre et d’autres qui voient et entendent un chien noir qui aboie devant la grande porte de la présidence et qui attire vers les lieux  d’autres chiens

Le problème pour certains témoins oculaires ou prétendants voir et entendre clair c’est qu’aucun des gardes sévèrement dressés devant la porte de la présidence ne semblent entendre ni rien voir malgré leur équipement  alors que selon les dires au sein de la république le sommeil de l’occupant des lieux serait sévèrement perturbé depuis le début du mois de février Parce que disent-ils si ce n’était pas le cas la police ne se serait pas mêlée certainement à un sujet aussi obscur

 La police a tué tous les chiens de la capitale mais cela n’a pas suffi pour faire taire les aboiements 

Au contraire l’extermination des chiens de la capitale est apparue comme un catalyseur qui réveilla d’autres voix sans doute par solidarité dans l’espèce animale

Au lendemain de l’extermination des chiens dans la capitale de Pagaal à leur réveil des centaines de citoyens se sont rendus dans toutes les préfectures et dans toutes les gouvernances de l’Etat de Pagaal pour la même raison

Ils se sont rendus en ces très hauts  lieux de l’Etat et de la république pour savoir

Personnellement je n’ai rien entendu et je n’ai rien vu au sujet de ce chien et de ces aboiements mais j’étais à la gouvernance de Saassal pour d’autres raisons lorsque le gouverneur Saasaay s’adressait à ses administrés « Je sais de quoi vous parlez Je viens d’entendre ces aboiements dans l’intimité de mon bureau et j’ai bien vu  un chien noir dans mon bureau De tous les Etats du monde celui-ci le nôtre  l’Etat de Pagaal est le plus obscur et donc le plus difficile à diriger »

 

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 434019 fois 234 Articles 6144 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires