Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Qui sera le sauveur de l'école ? Le président de la république ou un khalife général ?

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Dimanche 08 avril, 2018 14:04  | Consulté 318 fois  |  0 Réactions  |   

La merdre se répand partout. Dans une république et dans une démocratie normales, un corps d’agents fonctionnaires ou employés non fonctionnaires de l’Etat n’a rien à attendre d’un Khalife général, même si chaque fonctionnaire peut-être un talibé de premier rang dans les diverses sectes de la religion au sein de son Etat. Quel Khalife général s’est demandé en 2014 à avoir entre ses mains les accords que le président de la république actuel Macky Sall ou son prédécesseur Abdoulaye Wade a eu à signer lucidement et pas dans la solitude mais dans l’entourage de son essaim de conseillers dans la ruche du peuple ? Où est le Khalife général qui vit en location ? Où est le Khalife général qui travaille du lundi au dimanche et qui est assuré d’aller à la retraite dans la classe du peuple la plus pauvre après toute une vie de travail et de services rendus à la république et à ses semblables ? Et pourquoi désigner des ministres et élire un président quand c’est toujours un autre en dehors de cet essaim qui prétend ou qui détiendrait réellement le pouvoir, l’autorité pour arriver à la solution la plus durable ? Dans un Etat de droit où « tous les citoyens sont parfaitement égaux en devoir et en droit » pourquoi y aurait-il des citoyens particuliers prétendant pouvoir résoudre une crise après l’échec d’un ministre, d’un conseiller et d’un président ? Triste situation de merde dans laquelle le cœur, les sentiments, les croyances, les illusions, l’hypocrisie  et d’autres vices sont en lutte pour s’emparer de l’homme et l’emprisonner en perpétuité dans les ténèbres malgré les appels universels de la raison qui étend partout son empire dans les mondes humains en répandant la vérité, la justice, l’équité dans la nécessité pour tous : « celui qui peut travailler et qui refuse de travailler ne mérite pas de manger » de ce que les hommes produisent et celui qui se moque de la dignité et du droit des travailleurs et de la valeur du travail, est partout parmi les hommes, le pire ennemi de l’homme et celui de Dieu. Le problème de l’école est celui de tout citoyens de même que tous les autres problèmes, mais il y a des femmes et des hommes qui sont nommément désignés pour penser et pour résoudre ces problèmes et c’est leur science à penser et à agir qui justifie non seulement leur salaire, mais aussi et surtout la reconnaissance qu’ils attendent légitimement du peuple et c’est de leur incapacité à répondre à cette exigence qui leur donne leur image d’imposteurs et qui alimente le mépris du peuple à leur égard.

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 558662 fois 398 Articles 6897 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Le choix du président : « Gagner la coupe du monde de foot-ball 2018 ou gagner les élections »
Le Devenir est le père de toute chose et l’action sa mère.
Le loup n’est pas un animal politique
La conscience du changement et la naissance de l’homme historique
PHILOSOPHIE et SCIENCE : Peut-on voir la queue du loup qui arrive avant sa tête?
Commentaires recents
Les plus populaires