Diagne, la France en Bleu et Noir

  • Source: : Webnews | Le 15 novembre, 2017 à 13:11:09 | Lu 8644 fois | 19 Commentaires
content_image

Raoul Diagne (France) Raoul Diagne (France) - Credit : FFF Archives © Others

À l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Raoul Diagne, le 10 novembre 1910, FIFA.com revient sur l'histoire et la carrière d'un pionnier de l'équipe de France.

En 1931, dans une France aux frontières desquelles commence à résonner le bruit des bottes, et qui organise une grande exposition coloniale, la sélection de Raoul Diagne en équipe nationale aurait pu susciter des critiques et des commentaires hostiles. Le défenseur est en effet le premier Noir à porter le maillot de la France.

Crédit Photos : Archives FFF

Et effectivement, lorsque ce 15 février 1931, les Bleus affrontent la Tchécoslovaquie à Colombes, il y a bien une réaction virulente. Et elle vient même d’un ministre de l’état français! Mais l’homme d’état en question est un certain Blaise Diagne, alors sous-secrétaire d’état aux colonies, et accessoirement, père de Raoul… Le haut fonctionnaire désapprouve le choix de carrière de son fils, qu’il espérait voir embrasser une carrière militaire ou médicale. Il mettra d’ailleurs un point d’honneur à ne jamais venir au stade voir son rejeton jouer. Dommage, car il manquera de nombreux exploits.

"Défenseur, pas arrière"

Mais en dehors de la famille Diagne, cet événement dans l’histoire du football tricolore passera pourtant relativement inaperçu, contrairement à la sélection du premier joueur noir en équipe d’Angleterre - Jack Leslie avait été appelé en 1932, avant que la Fédération annule la convocation en apprenant que le joueur de Plymouth était noir. Car en France, le lendemain de ce match particulier soldé par une défaite 1:2 des Français, la presse juge la prestation du néophyte uniquement sur le plan sportif, sans aucune allusion à sa couleur de peau. "Diagne, dont c’étaient les débuts dans l’équipe tricolore, fut en tout point excellent en ce qui concerne le côté défensif de son rôle ; dans l’attaque, il a encore maintes choses à apprendre", écrit ainsi Michel Rossini, rédacteur en chef du magazine Football.

Son apprentissage justement, Diagne, né en 1910 en Guyane où son père était alors en mission, le débute à 13 ans au Stade Français avant d’intégrer le Racing Club de Paris trois ans plus tard, en 1926. Il s’y impose immédiatement grâce à ses qualités athlétiques - 1m87 - et sa polyvalence. Car celui qui se définit lui-même comme "un défenseur, pas un arrière" peut jouer partout. Y compris dans les buts, où, en 1931, il remplace un jour le titulaire André Tassin, blessé, et y reste quatre mois, avant de disputer toute la première moitié de la saison 1935/36 ! Celle-ci se conclura sur un doublé Coupe-Championnat, qui construira la légende de Diagne, qui connaîtra 18 sélections et une expérience à la Coupe du Monde de la FIFA, France 1938. En tout cas pour la partie sportive.

Gabin, Baker et guépard

Car en dehors des terrains, le parcours du latéral droit est aussi une source intarissable d’anecdotes et de belles histoires. Fumeur, fêtard, et malgré la pression paternelle, Raoul était un habitué des nuits parisiennes. "Il aimait faire la fête à Montmartre. C'était un gars très charmant et joyeux", confirmait son coéquipier en sélection Alfred Aston, à propos des virées nocturnes de Diagne dans les cabarets de la capitale, où il se lie d’amitié notamment avec l’acteur Jean Gabin ou la chanteuse Joséphine Baker. "Elle m'appelait ‘mon petit frère’ et m'avait même fait monter sur scène une fois avec elle", se souvenait d’ailleurs le footballeur noctambule.

La légende raconte même que Diagne avait été aperçu en promenade dans les rues de la capitale en promenant en laisse… un guépard ! "Il avait été offert à mon père lors d'un voyage au Sénégal. Il s'appelait Rosso et n'était pas méchant, mais j'ai été obligé de m'en séparer quand il a commencé à grandir", confirma un jour l’intéressé, qui allait lui aussi par la suite tisser un lien étroit avec le Sénégal, le pays de naissance de son père.

Car après son parcours de joueur qu’il a terminé à l’US Gorée, en terres sénégalaises, il s’est lancé dans une carrière d’entraîneur qui l’a mené en Belgique, en Algérie et en France, avant qu’il ne devienne le premier sélectionneur de l’histoire du Sénégal en 1960. C’est donc lui dirigea la première victoire des Lions de la Téranga contre la France, à l’occasion lors des Jeux de l’Amitié en 1963 (2:0).

Diagne put alors se rendre compte que dans la formation tricolore de l’époque évoluaient plusieurs joueurs noirs, dont Lucien Cossou et Paul Chillan. Décédé en 2002, Diagne disparaîtra sans savoir que des décennies après qu’il a ouvert la voie,  le meilleur buteur de l’histoire de la sélection - Thierry Henry - et le joueur le plus capé - Lilian Thuram - sont eux aussi des joueurs noirs.


Auteur: FIFA.com - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Anonyme En Novembre, 2017 (14:14 PM) 0 FansN°: 1
Belle histoire faite de gloire et de bohême. Une confusion cependant dans le texte. Raoul Diagne n'a pas dirigé les Lions qui ont gagné les jeux de l'Amitié de 1963. C'est son successeur à la tête de l'équipe nationale, Abdoulaye THIAM, qui a coaché les Lions de 1963 aprés avoir battu la France en demi finale et la Tunisie en finale. N'est-ce pas Malick SY Souris, Thioye Demba, Cheikh Thioune le maréchal, Moustapha Dieng, Domingo, Diouck yatma et les autres. Parmi eux certains ne sont plus de ce monde. Qu'ils aient la miséricorde de Dieu.
Reply_author En Novembre, 2017 (14:51 PM) 0 FansN°: 1
beau commentaire .merci que quelqu'un puisse confirmer pour nous enrichir d'avantage
Reply_author En Novembre, 2017 (16:48 PM) 0 FansN°: 2
qui était ce abdoulaye thiam ? est ce "douzaine qui a évolué à la saint-louisienne avec lô madiéye ?
Amadu Pascal Sow En Novembre, 2017 (14:57 PM) 0 FansN°: 2
Pour avoir vecu dans ces 2 pays je peux vs dire que la france est un pays qui a une identitee claire et resiliant a tout influence. Slaves de l est de l europe Asiatiques, Africains rien n y fait la france restera toujours un pays des francais otoctones du terroir ils le savent tellement ils sont pres a declarer quand ca leur arange les habitants d autres contre citoyens francais (Algeriens,Senegalais,Gouadaloupiens etc) Ils savent que la culture francaise est resiliane vous pouvez vivre des generations en france avoir la nationalitee mais le label etrange ne vous quittera jamais et vous finirez par regarder d ou vous venez
Reply_author En Novembre, 2017 (15:28 PM) 0 FansN°: 1
vous êtes en train de dire que le français est fier de ses racines et de ses terroirs? rien de bien surprenant. n'êtes vous fier des votre?
Reply_author En Novembre, 2017 (00:40 AM) 0 FansN°: 1
il veut plutôt dire que c'est l'empire français où les colonies sont au service de la métropole.liberté egalité fraternité pour les blancs et pas les autres.
nous sommes tous français pour la guerre,le football,le prestige de la france mais dans la vie simple,nous les colonies nous sommes à la plonge dans les restos.
les afro américains s'inspiraient de la littérature nègre.aujourd'hui il y a un président afro,des ministres des sénateurs,des gouverneurs afro.....qu'en est-il des afro français après des siècles de loyauté à la mère patrie.
connais-tu juste un nègre commandant d'une brigade de gendarmerie en france,ou un médecin nègre célèbre????
Les Patriarches  En Novembre, 2017 (15:02 PM) 0 FansN°: 3
Qui étaient-ils en 1963 pour valoir au Sénégal sa première couronne de dimension internationale ?



La défense avec l'omniprésent et inamovible capitaine de la sélection du Sénégal et de la Jeanne de Dakar, Domingo Mendy, l'homme du penalty historique contre la Tunisie le Maréchal Cheikh Thioune, le prince de Thialy Bouba Diakhao, comme le surnommait feu Alassane Ndiaye Allou, l'indéracinable Souleymane Diop, le baroudeur Mamadou Samassa, le technicien à l'état pur Yatma Diouck au front de l'attaque, le virevoltant Youssou Ndiaye, meilleur buteur des Jeux de l'amitié, El Hadji Malick Sy Souris le Garrincha de l'équipe, le feu follet et héros de la finale contre la Tunisie Demba Thioye, le clairvoyant Abdoulaye Diop Pelé.
Reply_author En Novembre, 2017 (23:09 PM) 0 FansN°: 1
vous avez oublié yérim diagne, lamine coura fall, youssoupha ndiaye... l'équipe était dirigée par rito alcantara.
il faut consulter l'excellent ouvrage de daour gaye intitulé "histoire du football sénégalais -tome 1: de l'aof aux indépendances"; excellent vraiment; merci à m. mbaye guèye, fils du grand mix gueye qui me l'a offert....
Reply_author En Novembre, 2017 (15:45 PM) 0 FansN°: 1
merci pour les references et pour mbaye gueye
Reply_author En Novembre, 2017 (13:01 PM) 0 FansN°: 2
vous êtes téméraire mr reply_author. rito alcantara n'a jamais, jamais dirigé l'équipe nationale du sénégal. certes grand amoureux du foot, mr alcantara était un dirigeant de notre foot. il siégeait à la ligue du cap vert et au niveau de la fédération. je vous invite à réécouter l'émission de laye diaw sur rfm diffusée le samedi 18 novembre 2017 vers 18h.
Reply_author En Novembre, 2017 (17:22 PM) 0 FansN°: 1
vous avez raison; alcantara ne dirigeait pas l'équipe comme je l'ai écrit par erreur mais était un dirigeant du football sénégalais.
je me réfère toujours à daour gaye...
Anonyme En Novembre, 2017 (15:29 PM) 0 FansN°: 4
Si certains sont en capacité d'élever le niveau comme je le lis ci-dessus, ils sont les bienvenus.
M'baye N'diaye En Novembre, 2017 (15:37 PM) 0 FansN°: 5
Monsieur Sow, vous avez raison je ne vous le conteste pas beaucoup de pays anciennes colonnies soufrent à cause ce tactique temporel. Ils n'arrivent pas à comprendre que la france est un petit pays prédateur et une fois qu'il y a plus rien elle s' en va.Ces pays continuent à enseigner et éduquer leurs enfants en français les poussant à ne regarder que vers ce pays et ainsi les handicaper des le début dans un monde integré dominé par l'anglais qui devenu la langue de l'economie,des sciences,de la technologie etc.
Sow En Novembre, 2017 (16:00 PM) 0 FansN°: 6
Le passé nous apparait tjrs romantique mais nous ne devons pas nous s'accomoder de choses qui ne répondent plus à la réalitée de ce nouveaux monde nous devons nous re-évaluer et se débarasser des tars et des erreurs du passé ne faire et adopter que ceux qui marchent pour notre bénéfice. Africain first
Anonyme En Novembre, 2017 (21:58 PM) 0 FansN°: 7
Et pendant ce temps des Libyens vendent des migrants noirs comme des esclaves. Et vous en parlez même pas super seneweb.
Anonyme En Novembre, 2017 (21:59 PM) 0 FansN°: 8
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres de sexe >>> w­w­w.­w­a­n­th­o­o­k­u­p.­c­o­m
Al Amine En Novembre, 2017 (22:49 PM) 0 FansN°: 9
ah! le bon vieux temps. chaque nom de joueur de cette glorieuse équipe à jamais mémorable, a fait vibrer les "siditt" de l' ado que j' étais à l' époque... i was 13 years old  :fbtear: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com