Préparation Tabaski 2017 : Les acteurs dissertent sur les dispositions à prendre

  • Source: : Seneweb.com | Le 04 mai, 2017 à 16:05:04 | Lu 4382 fois | 9 Commentaires
content_image

Préparation Tabaski 2017 : Les acteurs dissertent sur les dispositions à prendre

En prélude à la préparation de la prochaine fête de l’Aïd-el-kébir (Tabaski), Aminata Mbengue Ndiaye, ministère de l'Elevage et des Productions animales, a présidé une réunion préparatoire avec les acteurs du secteur de l’élevage et du transport. Face à la presse, ce jeudi 04 mai 2017, elle est revenue sur le bilan de la Tabaski de 2016, les dispositions et le plan d’action à dérouler pour une bonne Tabaski 2017.

Le ministre a annoncé que des mesures ont été prises pour assurer la sécurité des éleveurs et du bétail. “L’assouplissement du contrôle des camions transportant les moutons, la réduction des postes de contrôles au strict nécessaire, l’exonération des droits et taxes et l’autorisation de la présence à bord de chaque camion ou wagon de trois bergers chargé de la surveillance des animaux transportés” sont autant de mesures prises en direction de la fête.

Aminata Mbengue Ndiaye a fait savoir qu’une matrice d’action pour la préparation de la Tabaski a été adoptée. Cette matrice qui concerne l’aménagement des points de vente, la sécurité et le financement sera soumise lors du prochain conseil interministériel qui se tiendra pour mieux préparer cet évènement mondial.

Comme en 2016, les besoins de la population ont été évalués à 750.000 moutons dont 260.000 pour l’approvisionnement de la région de Dakar. «Nous avions prévu 750.000 moutons, mais on s’est retrouvé (l'année dernière) avec 681.313 bêtes», explique Aminata Mbengue Ndiaye. Lors de la Tabaski 2016, le ministère de l'Elevage avait enregistré une importation de 329.914 moutons, dont 219.436 pronvenant de la Mauritanie et 110.478 du Mali. Le Sénégal a exporté 39.479 moutons vers la Gambie et la Guinée Bissau, contrairement à 2015 où le Sénégal a enregistré une exportation de 50.099 moutons. La période d’après fête, le ministère de l’élevage a enregistré 43.435 moutons invendus en 2016 contre 10.385 moutons en 2015.

Lors de la réunion d'aujourd'hui, les éleveurs ont déploré l’état du foirail des petits ruminants et souhaitent plus de sécurité sur les points de vente ainsi que des facilitations pour l’accès à l’eau et le transport du bétail. Mme le ministre a pris bonne note de leurs doléances.
Ndèye Fatou Ndiaye


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com




Commentaire (16)


Anonyme il y a 3 semaines (16:56 PM) 0 FansN°: 1
huuuuuun
Reply_author il y a 3 semaines (18:14 PM) 0 FansN°: 1
tout d'un coup on se souvient que madame la ministre du mouton existe
Anonyme il y a 3 semaines (16:59 PM) 0 FansN°: 2
Mme Mouton Tabaski est de retour
Si On était Moins Paresseux il y a 3 semaines (17:31 PM) 0 FansN°: 3
Si le sénégalais n'était pas paresseux, voilà une véritable source de revenues pour beaucoup personnes. En effet en lieu et place de vendre des cures dents ou du menthelatum, ou passer tout son temps à boire du thé, beaucoup de jeunes pouvaient s'adonner à l'élevage de moutons. Nous ne dépendrions pas de l'importation de petits ruminants de la sous région. Mais chacun attend son NDIMBEUL de l'Etat.

Quand le mouton va manquer chacun va dire l'Etat n'a pas ceci, le gouvernement n'a pas fait celà patati patata comme si c'est le ministre ou le gouvernement qui doivent se transformer en éleveurs.
Reply_author il y a 3 semaines (18:07 PM) 0 FansN°: 1
c est le gouvernement qui doit initie une politique claire d elevage pour que les citoyens y trouvent de l interet. rien que pour elever des poulets, les nourritures sont lellement cher a causes des taxes de l etat. il parle de la doane faisant des milliards dans les caisses de l etat sans parler que il tuent toute initiative dans le pays a causes des taxes et surcharges.
Reply_author il y a 3 semaines (21:27 PM) 0 FansN°: 2
de grâce! avant de vous attaquer aux gens, informez-vous d'abord. sillonnez les quartiers de dakar, vous vous rentrez compte que beaucoup de jeunes élèvent maintenant des moutons. vous allez dans des zones comme keur massar, beaucoup de gens s'adonnent à l'aviculture.
Louga  il y a 3 semaines (19:40 PM) 0 FansN°: 4
c'est un secteur elevage que les jeunes devaient prendre en main je ne demande qui est ce qu'ils fond yaba , tatte ataya nek ay sathie nak ben president mounouthi dara
Bob il y a 3 semaines (21:33 PM) 0 FansN°: 5
Le ministre de la Tabaski est de retour
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 6
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 7
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 8
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 9
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 10
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 11
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 12
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 13
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 14
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 15
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye
Baba il y a 2 semaines (13:05 PM) 0 FansN°: 16
Diarama Aminata Mbéngue ndiaye

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com