Vous faites ces 30 choses parce que vous êtes en dépression

  • Source: : Huffingtonpost.fr | Le 19 mars, 2017 à 16:03:50 | Lu 4312 fois | 8 Commentaires
content_image

Vous faites ces 30 choses parce que vous êtes en dépression

Afin de comprendre comment la dépression est parfois invisible, nous avons demandé à ceux qui en souffrent de nous citer un exemple de chose dont les gens ne comprennent pas qu’elle est liée à la dépression.

Rire de peur d'être obligée d'en pleurer. C'est la triste vérité.

Bien que la plupart des gens associent la dépression avec une grande tristesse, il faut sans doute l'avoir vécue pour comprendre que cela va bien au-delà. La dépression s'exprime de bien des manières, plus ou moins évidentes. Certains ont vraiment du mal à se lever, d'autres réussissent sans problème à travailler... Chacun réagit différemment.

Afin de comprendre comment la dépression est parfois invisible, nous avons demandé à ceux qui en souffrent de nous citer un exemple de chose dont les gens ne comprennent pas qu'elle est liée à la dépression.

Voici ce qu'ils nous ont répondu:

1. "En présence d'autres personnes, les gens ne comprennent pas que c'est à cause de la dépression que je reste sur mes gardes ou que je ne dis pas grand-chose. Ils pensent au contraire que je suis malpolie ou délibérément asociale." — Laura B.

2. "J'ai vraiment du mal à me lever. Ca me prend parfois des heures. La simple idée de prendre une douche m'accable. Si j'y parviens, j'ai besoin de me reposer. Les gens ne comprennent pas à quel point l'anxiété et la dépression sont épuisantes, comme si je me battais contre un boxeur professionnel." — Juli J.

3. "Accepter une invitation et annuler au dernier moment pour un motif quelconque alors que je suis tout simplement incapable d'y faire face. J'ai l'impression que mes amis n'ont pas vraiment envie de me voir, qu'ils le font par obligation." — Brynne L.

4. "Je me cache derrière mon téléphone. Oui, je suis accro à mon portable, mais pas comme certaines personnes. Je reste dans mon coin, je joue à des jeux ou je fais du shopping sur internet pour me distraire de mes pensées négatives. Je suis dans ma bulle." — Eveline L.

5. "Je me couche à 9 h et je ne me réveille pas avant 10 ou 11 h le lendemain matin." — Karissa D.

6. "Je m'isole, je ne fais pas tout ce dont je suis capable au travail parce que rien ne m'intéresse. Je me dévalorise sur le ton de la plaisanterie. 'Rire de peur d'être obligée d'en pleurer' est ma devise. C'est la triste vérité." — Kelly K.

7. "Si j'ai envie de parler à quelqu'un quand je suis déprimé, ce n'est pas pour qu'on s'occupe de moi mais pour qu'on me dise que je ne suis pas seule." — Tina B.

8. "Je n'aime pas les conversations téléphoniques. Je préfère les SMS. C'est moins éprouvant. Idem pour mon côté asocial. Ce n'est pas parce que je n'aime pas les gens, mais parce que je suis persuadée que personne ne peut me supporter." — Meghan B.

9. "Je surcompense au boulot. Comme je suis à l'accueil d'une salle de fitness, je me sens obligée d'avoir l'air super positive. En partant le soir, je sens que je perds pied. C'est épuisant. Mais j'ai appris à ne rien laisser paraître." — Lynda H.

10. "Je bois trop. La plupart des gens pensent que je veux jouer les boute-en-train, ou que j'aime simplement boire quelques verres. On me fait souvent des compliments à ce sujet. Mais c'est bien plus compliqué que ça." — Teresa A.

11. "Je m'enferme dans ma chambre pendant des heures, à regarder Netflix ou Hulu pour penser à autre chose, ou bien je vais sans arrêt aux toilettes ou dans une autre pièce quand il y a du monde parce que je n'arrive pas à gérer." — Kelci F.

12. "Je dis que je suis fatiguée, ou que je ne me sens pas très bien. (...) Les gens ne se rendent pas compte à quel point la dépression vous affecte, aussi bien physiquement que psychologiquement." — Lauren G.

13. "Je mets du temps à répondre. Elle encombre ma pensée et je n'arrive pas à répondre aussi vite que d'habitude. Surtout quand quelqu'un me demande ce que j'ai envie de faire. Je n'ai envie de rien. Alors, je m'isole pour ne pas me retrouver dans une situation où je suis obligée de répondre, parce que ça m'épuise." — Erin W.

14. "Parfois, j'en oublie de manger. Je sens mon estomac qui gronde mais je n'ai pas la force de me lever et de me préparer quelque chose." — Kenzi I.

15. "Mon anxiété et ma dépression me poussent à rester dans mon coin quand il y a beaucoup de monde, surtout quand je ne connais pas les gens. Du coup, les gens me trouvent coincée. En fait, j'ai la trouille qu'ils ne m'apprécient pas, ou qu'ils pensent que je suis 'folle' rien qu'en me regardant..." — Hanni W.

16. "Je ne vois personne, je ne me lave plus et je réagis super mal à des choses apparemment anodines." — Jenny B.

17. "Je ne me rends pas compte immédiatement que je suis en colère, méchante ou brusque avec les gens que j'aime. J'en prends conscience après coup, et je me sens nulle d'avoir passé mes nerfs sur des gens qui n'y étaient pour rien." — Christie C.

18. "Je prévois mes vacances bien à l'avance pour éviter de passer du temps avec ma famille. C'est trop difficile pour moi, de répondre à leurs questions sur mon avenir et sur la vie. Alors, j'évite." — Aislinn G.

19. "Il y a un bordel monstre chez moi." — Cynthia H.

20. "Je n'arrête pas de participer à plein d'activités bénévoles, réunions de parents d'élèves, baby-sitting, ménage chez quelqu'un d'autre... Je multiplie les situations qui m'obligent à sortir de mon lit et de chez moi parce que si on n'a pas besoin de moi, je suis inutile." — Carleigh W.

21. "J'ai tendance à suranalyser et à vouloir tout planifier. Je veux tout faire parfaitement, et satisfaire tout le monde, même si ça me pompe toute mon énergie. Comme si l'approbation des autres allait tout arranger. Parfois, après un départ sur les chapeaux de roue, je m'épuise toute seule et je ne profite même pas de ce que j'ai mis des semaines ou des mois à organiser. Je rentre alors pendant des mois dans ma petite bulle." — Vicki G.

22. "Je souris tout le temps, même si je n'en ai pas vraiment envie, parce que j'ai l'impression que je n'ai pas le droit d'être triste quand je suis avec des gens. Je fais aussi tout ce que je peux pour rendre les autres heureux, parce que ça m'aide un peu à me sentir moins malheureuse. Et je m'isole, alors que j'aimerais voir des gens." — Wendy E.

23. "Les gens ne se rendent pas compte que je m'excuse avant même d'avoir parlé parce que je me sens trop nulle. Je n'arrête pas de m'excuser pour tout et n'importe quoi parce que j'ai l'impression de n'être rien. Les gens ne savent pas que je m'excuserais presque de respirer le même air qu'eux. Je m'excuse même quand je demande où sont les toilettes alors que ça fait déjà un moment que je me retiens. J'ai le sentiment d'être un fardeau à cause de besoins naturels que je ne contrôle pas." — Amy Y.

24. "Je néglige les tâches du quotidien, comme la lessive ou la cuisine. Je ne me nourris même pas. Ils pensent que je suis une feignante." — Rebecca R.

25. "Il m'arrive de ne parler à personne pendant des jours. Les gens ont l'impression que je fais exprès de les ignorer alors que je suis simplement perdue dans mes pensées. Je n'ai pas envie qu'ils pensent que je les rejette. Parfois, je tourne en rond et je n'arrive pas à me motiver pour faire les choses les plus élémentaires du quotidien." — Alyssa A.

26. "Les gens ne se rendent pas compte que je n'arrive pas à dire non sans me sentir coupable. J'ai besoin d'avoir une raison valable pour tout. J'imagine que c'est normal d'essayer de faire changer quelqu'un d'avis, mais les gens ne savent pas ce que ça me coûte de leur dire non. Je me sens si nulle que je culpabilise de faire passer mes envies ou mes besoins avant ceux des autres. Et puis, quand je finis par accepter, j'ai l'impression d'être une chiffe molle. C'est un cercle vicieux." — Amy Y.

27. "Je repousse ou je coupe les ponts avec tous ceux que j'aime pour éviter d'être blessée! Résultat: tout le monde me trouve antipathique et asociale." — Tina R.

28. "Je vais me balader seule la nuit. Ma dépression m'empêche de dormir, et je me sens parfois submergée par mes pensées. Ces balades nocturnes m'aident à étouffer les cris qui résonnent dans ma tête." — Lynnie L.

29. "On m'a souvent accusée de ne pas 'avoir le sens de l'humour'. C'est complètement faux. Avant que la dépression ne m'envahisse, je souriais et je riais comme tout le monde. Mais après quinze ans de dépression, le côté drôle d'une blague ou d'une situation se lit rarement sur mon visage, et je l'exprime rarement pas un éclat de rire. J'apprécie l'humour, mais ça me demande vraiment trop d'efforts de l'exprimer. Je n'en ai pas la force." — Martha W.

30. "Je vis dans l'obscurité. Ca m'apaise. Les gens n'arrêtent pas de me le faire remarquer: 'Pas étonnant que tu sois si déprimée, il faut faire rentrer la lumière.' L'obscurité me rassure, comme si je n'étais pas seule. En revanche, quand ça va bien, j'aime le soleil!" — Michelle T.


Auteur: Sarah Schuster - Huffingtonpost.fr






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (11)


Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 1
m
Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 2
o889
Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 3
on t u6j u I jo 9 I 9ooo99kj98i8o8999
Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 4
on Fri Feb to get to see
Radar En Mars, 2017 (17:25 PM) 0 FansN°: 5
On se referme sur soit.

Refus de communiquer ou on se dit : ce n'est pas la peine. Ça ne sert à rien d'en parler.

Solution : je reste dans mon coin.

Je fais tout pour quitter ma famille ou mon travail ou mon pays, la ville où le village.

Une fugue est une conséquence de la déprime.

Un élève pourtant intelligent qui n'apprend pas ses leçons , qui a de mauvaises notes, qui se comporte mal en classe ou dans la cour avec ses camarades. ... est en réalité déprimé. Si rien n'est fait pour l'aider, il va accumuler les problèmes.

Les alcooliques et les drogués sont dépressifs.

Ils sont malades et il faut vite les soigner.

C'est le rôle des psychologues et des assistants sociaux.
Amadou En Mars, 2017 (18:03 PM) 0 FansN°: 6
Lire le coran ça aide beaucoup à se resaisir.
Reply_author En Mars, 2017 (20:29 PM) 0 FansN°: 1
meme si on peut pas lire le coran; l'écouter surtout la sourate baqara (la vache)
Amadou En Mars, 2017 (18:03 PM) 0 FansN°: 7
Lire le coran ça aide beaucoup à se resaisir.
Amadou En Mars, 2017 (18:03 PM) 0 FansN°: 8
Lire le coran ça aide beaucoup à se resaisir.
Amadou En Mars, 2017 (18:03 PM) 0 FansN°: 9
Lire le coran ça aide beaucoup à se resaisir.
Amadou En Mars, 2017 (18:03 PM) 0 FansN°: 10
Lire le coran ça aide beaucoup à se resaisir.
Amadou En Mars, 2017 (18:03 PM) 0 FansN°: 11
Lire le coran ça aide beaucoup à se resaisir.
Reply_author En Mars, 2017 (20:12 PM) 0 FansN°: 1
vous avez raison, le coran ça aide bcp, j'en sais qqch, dieu est témoin, je considère q c ce qui m'a sauvé, je le conseille à ts ceux qui dépriment, essayez c la meilleure thérapie, je vous assure, si c t pas le coran ben je ne sais même pas ce qui me serait arrivé

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com