Deux milliards de personnes utilisent de l'eau contaminée aux matières fécales

  • Source: : Lexpress.fr | Le 13 avril, 2017 à 19:04:13 | Lu 1753 fois | 7 Commentaires
content_image

Deux milliards de personnes utilisent de l'eau contaminée aux matières fécales

C'est un cri d'alarme que lance l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans un communiqué publié ce jeudi, l'organisation alerte sur la qualité de l'eau potable.  

"Aujourd'hui, près de deux milliards de personnes utilisent une source d'eau potable contaminée par des matières fécales", indique le docteur Maria Neira, directrice du département santé publique. 

500 000 décès par an

Conséquence: des maladies comme le choléra, la dysenterie, la typhoïde et la poliomyélite mais aussi "plus de 500 000 décès provoqués par la diarrhée chaque année".  

En 2015, les pays ont élaboré, dans le cadre de l'ONU, une liste de 17 objectifs de développement durable à atteindre en 2030. L'un des objectifs de l'OMS est de garantir à tous l'accès à l'eau et à l'assainissement, tout en assurant une gestion durable des ressources en eau.  

Mais, cette volonté ne pourra pas être atteinte "à moins que des mesures ne soient prises pour utiliser les ressources financières de manière plus efficace" alarme l'organisation.  

Les pays ont augmenté de 4,9% en moyenne annuelle leurs dépenses en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène durant ces trois dernières années, selon ce rapport. Toutefois 80% des pays indiquent que les financements dédiés à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène sont toujours insuffisants pour répondre aux objectifs de l'ONU.  

Tripler les investissements

Pour atteindre les objectifs de développement durable de l'ONU en matière d'eau et assainissement, les investissements en infrastructures devront tripler et atteindre 114 milliards de dollars (107 milliards d'euros) chaque année, selon des chiffres de la Banque mondiale cités par l'OMS. Ce chiffre ne prend pas en compte les coûts de fonctionnement et de maintenance.  

Pour y parvenir, l'OMS souligne la nécessité de trouver de nouvelles sources de financement, comme les taxes. "C'est un défi que nous avons la capacité de résoudre", a affirmé Guy Ryder, président de l'ONU-eau et directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT), cité dans le communiqué. "Accroître les investissements dans l'eau et l'assainissement peut générer des avantages importants pour le développement et la santé humaine, créer de l'emploi." 


Auteur: L'express - Lexpress.fr

Articles similaires




Commentaire (7)


Anonyme il y a 2 semaines (19:58 PM) 0 FansN°: 1
Ça c'est surement en Inde et peut être vers le Soudan et Somalie
Anonyme il y a 2 semaines (20:21 PM) 0 FansN°: 2




à Yoff BCEAO aussi !!!
Kandaw il y a 2 semaines (21:11 PM) 0 FansN°: 3
Une question me vient à l'esprit ;La distance normale entre un puit et les latrines pour éviter que ces dernières ne soient souillées.

En répondant correctement,sûrement on verra le degrés de pollution de l'eau que l'on boit dans certaines zones.

Salam
Reply_author il y a 2 semaines (09:00 AM) 0 FansN°: 1
la distance n'a rien à voir. un puit peut se situer à côté d'une latrine et ne pas être contaminé. le problème c'est plutôt au niveau de la profondeur des fosses. si vous creusez un fosse jusqu'à atteindre la nappe il va s'en dire que vous allez le contaminer et tout aux alentours l'eau de puits sera souillé.
Anonyme il y a 2 semaines (23:04 PM) 0 FansN°: 4
Poub rayoul kene
Anonyme il y a 2 semaines (23:04 PM) 0 FansN°: 5
Poub rayoul kene
Anonyme il y a 2 semaines (06:50 AM) 0 FansN°: 6
C'est normal les africains pissent et chient partout...meme en pleine rue de la capitale sénégalaise Dakar.





Comme les animaux
Anonyme il y a 2 semaines (12:57 PM) 0 FansN°: 7
EN 2017.......

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com