(Entretien) Me Oumane Sèye : «Demandez au Procureur pourquoi ils ne sont pas poursuivis...»

  • Source: : Seneweb.com | Le 15 mars, 2017 à 15:03:37 | Lu 20583 fois | 59 Commentaires
content_image

(Entretien) Me Oumane Sèye : «Demandez au Procureur pourquoi ils ne sont pas poursuivis...»

 Avocat et Président du front républicain, Me Ousmane Seye, dans cet entretien avec Seneweb, donne son avis sur l’affaire Khalifa Sall qui défraie aujourd’hui la chronique.

 

Maître, l’affaire Khalifa Sall domine l’actualité aujourd’hui. Qu’en pensez-vous ?

Depuis quelque temps, je n’ai pas voulu intervenir sur cette question. Parce que je considère qu’au Sénégal toutes les questions sont politisées. Et honnêtement, pour moi cette question ne relève pas de la politique. Mais relève de la justice. A chaque fois qu'il y a un événement qui concerne une personnalité politique, on fait croire qu'il s'agit de la main du président de la République comme s'il avait tous les pouvoirs au Sénégal. Le Sénégal est une République qui est divisé en trois pouvoirs. Le pouvoir exécutif est géré par le Président, le pouvoir judiciaire géré par la justice c'est-à-dire les magistrats, les Auxiliaires de la justice et les acteurs de la Justice et le pouvoir législatif est géré par l'Assemblée nationale.

Beaucoup de personnes y voient une main politique et même celle du chef de l’Etat...

Je considère que l'Ige (Inspection générale d'Etat) n'est pas composée de politiciens et que le procureur de la République n'est pas un homme politique, encore moins les juges. C’est une affaire qui a débuté par un contrôle normal effectué par l'Ige, qui a établi son rapport. Ce n’est pas que la mairie de Dakar qui a été contrôlée. D'autres institutions l’ont été. Le rapport de l'Ige a fait des recommandations. Des fois les recommandations sont relatives à des fautes de gestion. Les recommandations peuvent aller jusqu'à condamner le responsable de l'institution à rembourser. Mais aussi des recommandations peuvent être faites pour saisir la justice quand des délits avérées ont été constatés par les contrôleurs. Je crois que dans ce rapport-ci, il a été recommandé de saisir la Justice parce qu’il y a détournement de deniers publics, faux usage de faux. On parle même de factures fictives.

Khalifa Sall assure qu'il a utilisé les fonds politiques

Je dois rappeler que les fonds politiques n’existent pas dans le langage juridique. Les fonds politiques sont des fonds souverains que le président de la République, le Premier ministre et le président de l’Assemblée nationale peuvent disposer et on les appelle fonds spéciaux. Ils doivent être consacrés à la sécurité du pays et à certaines actions sociales urgentes et exceptionnelles. Toute autre institution n’a pas le droit d’avoir de fonds spéciaux. Il n’existe pas de caisse noire, non plus. Ce dont il est question ici (dans l'affaire Khalifa Sall), c’est la caisse d’avance.

Mais quelle est l’historique de cette caisse d’avance?

Avant 2000, des fonds ont été lapidés dans les différentes collectivités territoriales du Sénégal par des maires et par des conseillers. Quand Wade est arrivé au pouvoir en 2000, deux mois après, il a pris une directive pour dire que toute cette gabegie financière doit cesser. Et sur le fondement de cette circulaire de 2000, il a pris un décret en 2003 portant sur les régies de recette ou les caisses d’avance. Et il y a une règlementation de la caisse d’avance. Les dépenses qui doivent faire l’objet de la caisse d’avance, ce sont les menus dépenses limitativement citées par le décret de 2003. Et pour l’essentiel, ce sont des dépenses relatives à certains travaux d’entretien, certaines dépenses courantes et de secours exceptionnels et urgents. Quand on me dit qu’il y a des personnes physiques qui ont bénéficié de l’argent de la caisse d’avance, on doit justifier le caractère exceptionnel et urgent qui a fait que ces personnes ont pu en bénéficier. Et la liste même doit être publiée au nom de la transparence dans la gestion des affaires publiques. Les collectivités locales bénéficient de fonds publics et le maire manipule des deniers publics. Et la procédure de la comptabilité publique est applicable au maire. En ce qui concerne les caisses d’avance, on parle de procédure comptable dérogatoire par l’urgence simplement mais on doit justifier les dépenses a posteriori.

Et la responsabilité du percepteur dans toute cette histoire ?

En ce qui concerne le receveur municipal, il fait un contrôle a posteriori sur la base de pièces justificatives. Et quand un comité de réception signe un procès-verbal de réception dans lequel ils estiment que des commandes ont été faites pour des fournitures et que le comité de réception signe, au vu de ce procès-verbal de réception, le receveur municipal ne peut que décaisser. Les caisses d’avance sont soumises au contrôle de la Cour des Comptes, de l’Ige et des comptables publics. C’est ce qui s’est passé. Donc je considère que c’est une banale affaire de détournement de deniers publics, de faux et usage de faux, quelle que soit, par ailleurs, la personnalité politique de l’auteur. Je considère que, peut-être, Monsieur Khalifa Sall a fait une confusion entre ce qu’il appelle les fonds politiques et la caisse d’avance. La caisse d’avance n’est pas assimilable à ses fonds spéciaux, à une caisse noire, ni aux fonds politiques, ni à une caisse noire.

Bamba Fall, Barthélémy Dias puis Khalifa Sall. Beaucoup parlent d’une stratégie pouvoir pour neutraliser Khalifa pour remporter les futures élections à Dakar…

Moi je considère qu’il peut y avoir une coïncidence dans cette affaire. Mais en même temps en analysant les faits pour lesquels les uns et les autres sont poursuivis, on se rend compte qu’il s’agit de faits présumés délictuels ou criminels. Dans l’affaire Barthélémy Dias, c’est une affaire commisse sous l’ancien régime. Une affaire d’assassinat. Dans l’affaire Bamba Fall et autres, c’est une bataille qui a eu lieu au cours d’une réunion politique. Une plainte contre X a été déposée et c’est le procureur de la République qui a déterminé X en disant que c’est Monsieur tel. Je ne vois aucune main politique derrière ces affaires. Ce n’est pas parce que les personnes que vous me citez sont des personnalités politiques qu’elles ne doivent pas être poursuivies. A chaque fois qu’un homme politique est poursuivi, on dit que c’est de la politique. La République ne marche pas comme ça. Les hommes politiques ne sont pas au-dessus de la loi. Maintenant, que ces gens soient de l’opposition, c’est un hasard. Peut-être que parce que ces personnes sont de l’opposition que tous ces délits et crimes présumés ont été commis. Mais la Justice, qui ne fait pas la politique, doit fonctionner normalement, quelle que soit, par ailleurs, la personnalité de la personne poursuivie. Maintenant, il y a la présomption d’innocence. Pour vous dire la vérité, ce n’est pas parce qu’elles sont poursuivies que ces personnes ne sont pas éligibles ou qu’elles ne sont pas électeurs. Même si ces personnes étaient condamnées avant la date des élections, si ces personnes exercent des voies de recours, elles peuvent toujours être électeurs. Donc je crois que franchement la politique a bon dos et le président de la République aussi a bon dos.

Comment expliquez-vous que Khalifa Sall soit poursuivi alors que des rapports épinglant des membres du régime sont en souffrance dans les tiroirs…

Quand on me dit qu’il y a des rapports qui sont transmises à la Justice notamment au procureur de la République qui n’ont pas connu de suite, il ne faut pas poser la question au Président de la République. Il faut poser la question au Procureur. La loi lui permet maintenant de communiquer. Alors, sur certains dossiers gérés par le procureur de la République, il faut interpeller le procureur de la République qui a le devoir de communiquer pour nous dire le sort réservé aux dossiers qui ont été transmis. Il a l’opportunité des poursuites. Il peut tenir une conférence de presse et dire sur quelle base il se fonde pour poursuivre des personnes parce que dans tous les cas le Procureur ne fait que poursuivre et il appartient au juge de décider. Ce n’est pas parce que la personne est poursuivie qu’elle est coupable. Il faut que les sénégalais sachent aussi la procédure judiciaire et respectent les pouvoirs qui sont dans ce pays et qui fonctionnent normalement.


Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com




Commentaire (43)


Anonyme En Mars, 2017 (16:00 PM) 0 FansN°: 1
Encore lui !
Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 1
senegalais parler seulment
Reply_author En Mars, 2017 (19:10 PM) 0 FansN°: 2
oui c'est encore lui ousmane seye qui fut l'avocat de wade contre idrissa seck, et aujourd'hui le troubadour en chef de macky au point de brader son ame et son intégrité au diable. comme on dit en wolof, "guinar bou guisse gnouye bodji dou andeu ak gnouye takhani. littéralement, le coq qui voit ceux qui vont piler le mil fera toujours faux bond à ceux qui vont chercher du bois mort. intereme rek laye topp.
Reply_author En Mars, 2017 (19:32 PM) 0 FansN°: 3
maitre ousmane seye n’a ni principe, ni conviction. il ne croit qu’a ses propres interets. quel avocet regarderait notre pays et dire qu’il y a 3 pouvoirs? oui, il y a 3 pouvoirs mais il n’y a pas separation de ces pouvoirs tel que le disait montesquieu dans sa theorie de separation de pouvoir. qui dans ce pays est aussi borne au point de cropire que niasse peut etre et continuer a exercer la function de president de l’assemblee sans la benediction de macky sall? ce meme macky sall, n’est-il pas a la tete du conseil supreme de la magistrature? ce meme macky sall, n’a-t-il pas ordonne la liberation “conditionnelle” de karim wade apres negociation avec le procureur du qatar? le procureur de l’apr, n’a-t-il pas ete mis a sa place en remplacement de ousmane diagne, le vrai procurewur de la republique, pour executer les desirs de macky avant meme que ce dernier n’ouvre sa bouche? alors, faut-il etre aveugle and dumb and dumber pour ne pas voir que c’est ce meme macky, chef de l’executif qui tire les ficelles des marionettes du judiciare et du legislative? l’existence de ces 3 pouvoirs ne signifie nullement qu’ils jouent le role qui leur est devolu dans une “vraie” democratie. aux etats-unis, un procueur federal base a seattle washington a bloquer l’execitive order du president trump! oui ca c’est un exemple de democratie ou un pouvoir judiciaire a fait un contrepoids au pouvoir executif. et c’est de cela que parle montesquieu. si un procureur base a kolda essayait de bloquer un ordre de macky, pensez-vous que ce dernier ne l’aurait pas radie de la justice?
bref, ousmane seye, nous ne sommes pas des juristes mais nous avons du bon sens, la chose la mieux partagee au monde selon des cartes.
Reply_author En Mars, 2017 (00:52 AM) 0 FansN°: 4
le nouvel ordre exécutif du président trump contre les ressortissants de 5 pays musulmans vient à nouveau d'être bloqué par un juge américain. voilà un véritable exemple de justice indépendante.
Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 2
Senegalais parler seulment
Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 3
minable
Patriote En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 4
Waw mes gars, il faut absolument dégager les charettes de Dakar. Notre capitale ressemble à un village. J'ai vraiment honte quand je rentre au pays et quand je vois ces charettes circuler mème au niveau des Almadies et à la Foire. Les chevaux sont entrain de chier sur la chaussée. Les Baol Baol et les sérères doivent être interdits de rentrer à Dakar car ce sont eux les charretiers.
Deug En Mars, 2017 (16:15 PM) 0 FansN°: 1
mais maitre tu dois être sanctionné parce que ton supérieur a parlé pour dire que c est politique. en l occurrence mbaye ndiaye. donc est clos sur ce chapitre. mbaye ndiaye est ministre d'etat. mbaye ndiaye fait partie des 8 grandes personnalites de ce pays sur le plan protocolaire
Reply_author En Mars, 2017 (16:17 PM) 0 FansN°: 2
rien ne marche dans ce pays a part les mensonges et lhypocrisie. tiens par example mr. seye est le meme monsieur qui defandait abdoulaye wade quand il voulait canger la constitution pour un troisieme mandat. si vous ne me croyez pas, regarder les archives de walfajri. ce pays dedans et dehors. des gens qui nont ni dignite, ni principes, nihonneur. ce pays es sale tres sale une salete crasseuse qui est partout tout est sale dans ce pays.
Anonyme En Mars, 2017 (16:05 PM) 0 FansN°: 5
un sall peux en cacher un autre wasalam
Moy Lolou En Mars, 2017 (16:06 PM) 0 FansN°: 6
wokhofi dara!!!!!!! :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip: 
Anonyme En Mars, 2017 (16:11 PM) 0 FansN°: 7
Anonyme En Mars, 2017 (16:22 PM) 0 FansN°: 8
Décidément . Le SÉNÉGAL est foutu.



L'argumentaire est trop faible pour prétendre défendre le Président . Un peu de respect . A la fin vous mettez tout sous la responsabilité du procureur .



Chapeau Mr . Seulement ce type de manipulation pouvait passer dans les années 80 .



Ohhhh mon cher . On est en 2017 .



Curieusement c la même équipe qui a fini de diaboliser Mr Idrissa SECK qui est encore là.



Bon cette fois ci ça passera pas.
Anonyme En Mars, 2017 (16:22 PM) 0 FansN°: 9
Sur les rapports qui n'ont pas de suite le Président a pourtant répondu ( voire article à fond la caisse) et je voudrais que maître nous dise par exemple où était le dossier de Barth depuis 2011, moi je crois qu'on peut - être avec le Président tout en déplorant certaines choses flagrantes même en faisant l'effort de ne pas frustrer
Anonyme En Mars, 2017 (16:28 PM) 0 FansN°: 10
maitre attendez vous à des injures, quand il s'agit du cas khalifa,si vous ne parlez pas d'acharnement et d'injustice ou d'instrumentalisation de la justice ou de macky le dictateur ,vous avez droit à toutes sortes d'ignonimie,lisez les commentaires et vous serez convaincu.
Bra En Mars, 2017 (16:42 PM) 0 FansN°: 11
Cest un pauvre "maitre" :thumbsup: 
Reply_author En Mars, 2017 (17:26 PM) 0 FansN°: 1
non...
-c' est tout simplement un pov' type!
Anonyme En Mars, 2017 (16:55 PM) 0 FansN°: 12
 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Mars, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 13
il ne croit en rien
Anonyme En Mars, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 14
il ne croit en rien
Anonyme En Mars, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 15
il ne croit en rien
Anonyme En Mars, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 16
il ne croit en rien
Anonyme En Mars, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 17
il ne croit en rien
Pa En Mars, 2017 (17:09 PM) 0 FansN°: 18
ON te connait très bien ...pour avoir vendu ton âme au diable.. :roadrunner:  :roadrunner: 
Anonyme En Mars, 2017 (17:14 PM) 0 FansN°: 19
encore un transhumant qui broute dans le maquis ouvre la gueule
Anonyme En Mars, 2017 (17:19 PM) 0 FansN°: 20
Waaw Senegal ana serigne Moustapha bakane sy? hey way serigne bi mo meuna doul waaay

Hey Tapha sy bayil doul yi, thipiri menteur doulman
Reply_author En Mars, 2017 (17:41 PM) 0 FansN°: 1
un peu de respect boudoul dara sa moromou baye la
Anonyme En Mars, 2017 (17:28 PM) 0 FansN°: 21
Même discours qu'il nous avais servi dans l'affaire Idrissa Seck concernant les chantiers de Thiés. A la fin ce monsieur Seye a fini par nous sortir un protocole de Rebeuss rien à voir avec le rapport de l'IGE base de l'arrestation d' Idrissa Seck en son temps. Ce monsieur n'est pas crédible et mérite d'être fusillé comme beaucoup d'autre comme lui dans ce pays. Pitié pour ce Pays!
Anonyme En Mars, 2017 (17:28 PM) 0 FansN°: 22
Tchimm, maala diéppi

NGORR>>>ZÉRO  :nohope: 
Anonyme En Mars, 2017 (17:30 PM) 0 FansN°: 23
Interviewer cet homme surtout dans un débat opposant du pouvoir à l'Opposition c'est chier sur la moralité des honnêtes hommes et femmes du pays,car ce monsieur n'est et ne sera pas une référence la génération présente et celle future vue sa trajectoire politique.

Il n'a de leçon à donner à personne,autant pour moi,sauf la leçon de malhonnêteté.

Vieux Transhumant tu ne devrais pas bip un mot
Anonyme En Mars, 2017 (17:51 PM) 0 FansN°: 24
un texte net et clair kou merr ya kham
Anonyme En Mars, 2017 (18:00 PM) 0 FansN°: 25
C'est évident que le dossier est politique et politisé. Mbaye NDIAYE a pris son courage pour dire ce qu'il en est. Le procureur est juste le coude de Macky. C'est lui qui bloque? ou debloque les dossiers sur ordre de Macky.
Anonyme Boulfale En Mars, 2017 (18:16 PM) 0 FansN°: 26
Il faut être malhonnête intellectuel pour dire que l'affaire KHALIFA SALL n'est pas politique
Anonyme En Mars, 2017 (18:27 PM) 0 FansN°: 27
L affaire KHAF - DUGUB-AK-THIEB-AK-MEEB concerne bien un politicien. Mais il s agit tout juste d une banale affaire d utilisation frauduleuse de deniers publics. Cependant l intervention de ce mec sert pas le régime au pouvoir. CE mec est un personnage gluant ; n est ce pas ui qui défendait le 3eme mandat du MÉGALO SÉNILE, l ami de Khalifa.
Anonyme En Mars, 2017 (18:40 PM) 0 FansN°: 28
Merci Me Séye. Même Abdoul Habré Mbaye osé parler de complot d'etat, lui le faussaire.
Cieux En Mars, 2017 (18:53 PM) 0 FansN°: 29
Un avocat de pacotille qui ignore que c'est le président de la république qui nomme le procureur. Et que le procureur relève de l'exécutif dont le patron est le président de la république. Macky sall abuse du pouvoir et l'utilise pour oppresser plus faible que lui,pour ses intérêts à lui.

Je lui prédis un avenir sombre.
Anonyme En Mars, 2017 (18:54 PM) 0 FansN°: 30
Des vampires de la République qui pompent le sang des Sénéglais. Mr SEYE, DJOBO KA and CO, vous êtes tous les mêmes. C'est des personnes comme vous qui salissent la réputation des hommes politiques. vous n'êtes que des intéressés. Hier c'était avec Wade aujourd'hui c avec Macky. YENE DAL FOU TOY RECK !!!!
Anonyme En Mars, 2017 (19:03 PM) 0 FansN°: 31
bamel da khatt
Anonyme En Mars, 2017 (19:03 PM) 0 FansN°: 32
bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée.Il vaut mieux jouir de l estime public que d être riche. un intellectuel malhonnête ne fait pas honneur à son pays. il a montré le veritable image du régime c est triste pour nous de la jeune generation qui a beoin de référence.
Anonyme En Mars, 2017 (19:04 PM) 0 FansN°: 33
Pourquoi Khalifa et non les autres ? La réponse est simple : Khalifa parce qu' il n' est pas un mouton de Panurge comme les NIASSE, TANOR etc............................................................

Pourquoi Karim et non les autres ? Parce que Karim est le fils du Président Abdoulaye WADE et qu'il fallait faire mal au père qui a fait tomber le PS au moment ou personne n' y croyait.   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
Xuluus  En Mars, 2017 (19:18 PM) 0 FansN°: 34
Quel Maître ? Celui là c'est un esclave. Il ne fait que se saouler. Kouka diokh bouteille "Ricard " rek la kham. Gueumoul dara, boutel bi rek.
Il Faut Respecter La Republiqu En Mars, 2017 (19:24 PM) 0 FansN°: 35
Clair,net et précis .   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :thumbsup: 
Anonyme En Mars, 2017 (19:59 PM) 0 FansN°: 36
salut, telecharger l'appli galsen pour gerer les stocks, les fournisseurs et les clients.

merci
Reply_author En Mars, 2017 (20:28 PM) 0 FansN°: 1
merci c'est fait
Deug En Mars, 2017 (20:36 PM) 0 FansN°: 37
C'EST a se demander si le mot "VERITE " existe desormais au senegal . personne , qui qu'il soit ne peut plus dire la verite et edifier les autres puisque celui la , sera traite de tout et n'importe quoi. aux decideurs , de quelque bord que vous soyez , juste faites votre boulot en ame et conscience en ne pensant qu'a DIEU et DIEU seul. ce pays est tellement divise politiquement qu'il y'aura toujours des gens pour jeter le discredit sur tout ce qui ne les arrenge pas selon leurs interets politiques. faites votre travail waay et passer a autre chose .
Anonyme En Mars, 2017 (21:23 PM) 0 FansN°: 38
Rarement lucide le mec...
Anonyme En Mars, 2017 (22:48 PM) 0 FansN°: 39
La vérité existe Bel et Bien, Khalifa a bien volé,
Anonyme En Mars, 2017 (23:37 PM) 0 FansN°: 40
Khalifa Sall a volé à fond,il a corrompu aussi à fond.C'est un escroc démasqué.Le pillage des deniers publics ,les détournements de fonds et les fausses factures sont des spécialités traditionnelles de la grande majorité des élus Sénégalais de tous bords depuis l'indépendance.

Nul ne peut le nier.

Macky Sall le président élu par défaut promettait une "rupture" par rapport aux pratiques traditionnelles.Que nenni,mais alors,pas du tout!



Quel coup de tonnerre!Le maire de Dakar ,l'une des plus grandes villes Africaines,incarcéré avant son procès!Bravo pour la rupture pourrait-on se réjouir.

Mais les circonstances de l'arrestation de Khalifa Sall(un opposant et l'imminence d'élections ) ,les dossiers "sous le coude" ou sous l'oreiller du roi du Sénégal transmis sélectivement à la justice en fonction de l'encartage du mis en cause(Apr ou pas) et la réactivité du procureur pour ce cas ci alors que d'autres multiples suspicions de fraude et de détournements pendent éternellement montrent clairement les implications politiques.

En conclusion,C'est une affaire politico-judiciaire.



Pourquoi ne pas avoir prolongé le mandat de la Dame de l'Ofnac dont tout le monde semblait plébisciter l'action?

Pourquoi tous les suspects transhumés vers l'Apr ,pourtant épinglés par l'Ige depuis 2013 sont-ils épargnés par la justice???



Quelle sale affaire!!!!

Macky Sall et Khalifa Sall sont tous deux le type de politicien à bannir si on ose imaginer une émergence .TOUS POURRIS!!!!
Billmane En Mars, 2017 (08:35 AM) 0 FansN°: 41
Ce monsieur manque cruellement de foi. Il ment comme il respire.
Anonyme En Mars, 2017 (09:59 AM) 0 FansN°: 42
c des vrai mensonges mr seye espece de :fbhang:  :taz-smile:  :looney: 
Cheikhnahcheikh En Mars, 2017 (13:00 PM) 0 FansN°: 43
Aucune Dignité ce monsieur, j'ai envie de vomir, mais kéweul dou teup doom ja beût , dérét réroul boromam

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com