Afrique du Sud. Xénophobie : Mandela réveille-toi, ton peuple devient fou !

  • Source: : Webnews | Le 04 mars, 2017 à 09:03:09 | Lu 58946 fois | 69 Commentaires
content_image

14 avril. A Durban, en Afrique du Sud, un immigré fait le guet après des affrontements entre les habitants et la police. Des actions xénophobes se multiplient dans les villes d’Afrique du Sud.

Après une nouvelle journée de violences racistes dans le township d’Alexandra à Johannesburg, la police sud-africaine a dû renforcer ses effectifs. L’historien camerounais Achille Mbembe est professeur d’université en Afrique du Sud. Pétrifié par la chasse aux étrangers en cours depuis trois semaines dans le pays, il tente de comprendre cette foule haineuse.
“Afrophobie ?” “Xénophobie ?” “Racisme entre Noirs ?” Un “Noir” déjà bien “noir” qui massacre un “étranger” sous prétexte qu’il aurait la peau trop sombre : la haine de soi par excellence ? Mais bien sûr, c’est tout cela en même temps !
Hier, j’ai demandé à un chauffeur de taxi :
“Pourquoi faut-il qu’ils tuent ces ‘étrangers’ de cette façon ?” Sa réponse : “Parce que du temps de l’apartheid, le feu, c’était la seule arme que nous avions, nous, les Noirs. Nous n’avions pas de munitions, d’armes et tout ça. Avec le feu, on pouvait fabriquer des cocktails Molotov et les jeter sur l’ennemi à bonne distance.”

Aujourd’hui, la distance est superflue. Pour tuer “ces étrangers-là”, il nous faut être le plus près possible de leur corps, que nous entreprenons alors d’enflammer ou de disséquer, chaque coup ouvrant une énorme blessure impossible à soigner. Et si jamais elle venait à être soignée, elle est conçue pour laisser sur “ces étrangers-là” le genre de cicatrice qui ne s’efface jamais.

Une situation kafkaïenne

J’étais présent lors de la dernière flambée de violence dont “ces étrangers-là” ont été la cible. Depuis, le cancer a produit des métastases. La chasse dont les “étrangers” sont aujourd’hui la proie est le résultat d’une chaîne complexe de complicités — certaines déclarées sans ambiguïté, d’autres occultes.

Le gouvernement sud-africain a depuis peu durci le ton au sujet de l’immigration. De nouvelles mesures draconiennes ont été votées, et leurs effets sont dévastateurs pour les gens déjà installés ici en toute légalité. Il y a quelques semaines, j’ai assisté à une réunion du personnel “étranger” à l’université du Witswatersrand [à Johannesburg], et j’y ai entendu une succession de récits terrifiants. Les permis de travail ne sont pas renouvelés, les familles se voient refuser des visas, les enfants sont condamnés à un no man’s land scolaire. Une situation kafkaïenne qui touche aussi les étudiants entrés légalement dans le pays, dont les visas ont été régulièrement renouvelés, mais qui se trouvent maintenant pris au piège du flou juridique, dans l’impossibilité de s’inscrire et de toucher l’argent auquel ils ont droit, qui leur a été alloué par les institutions. Avec ses nouvelles mesures anti-immigration, le gouvernement est en train de transformer les immigrés jusque-là légaux en clandestins.

Une sorte de “national-chauvinisme”

La chaîne des complicités va plus loin. Les grandes entreprises sud-africaines se répandent dans tout le continent, reproduisant parfois ailleurs les pires formes de racisme qui étaient tolérées ici du temps de l’apartheid. Tandis qu’elles “dénationalisent” et “africanisent”, les Noirs pauvres d’Afrique du Sud et des pans de la classe moyenne se fédèrent en une sorte de “national-chauvinisme”. Le national-chauvinisme exhibe sa face hideuse dans presque tous les secteurs de la société sud-africaine. L’ennui, avec le national-chauvinisme, c’est qu’il a constamment besoin de boucs émissaires. Au début, ce sont ceux qui ne sont pas de chez nous. Puis, très vite, il devient fratricide. Il ne s’arrête pas à “ces étrangers”. Son ADN le pousse à terme à se retourner contre lui-même en un revirement dramatique.

J’étais en Afrique du Sud lors de la dernière “saison de la chasse”. La différence, cette fois, c’est l’apparition de rudiments “idéologiques”. Nous avons désormais droit à un semblant de discours qui a pour but de justifier les atrocités, ce pogrom rampant, puisque c’est bien de cela qu’il s’agit en réalité. Et un pogrom qui ne peut qu’aller croissant. Le discours justificateur commence par l’évocation des stéréotypes habituels. Ils ont la peau plus sombre que nous ; ils volent nos emplois ; ils ne nous respectent pas ; les blancs se servent d’eux, ils préfèrent les embaucher plutôt que nous, ce qui leur permet de contourner les exigences de la discrimination positive.

Mais ce discours se fait de plus en plus agressif. On peut le résumer comme suit : l’Afrique du Sud n’a aucune dette morale envers le reste du continent. Et les années d’exil ? Mais non, il y avait moins de 30 000 Sud-Africains en exil (on m’a déjà asséné ce chiffre, et je ne sais absolument pas d’où il vient), et ils étaient éparpillés dans le monde entier – 4 000 au Ghana, 3 000 en Ethiopie, quelques-uns en Zambie, et beaucoup plus en Russie et en Europe de l’Est ! Donc, nous n’accepterons pas d’être soumis au chantage moral de “ces étrangers”.

La saison de la chasse aux étrangers

Il faut poser les questions qui dérangent. Pourquoi l’Afrique du Sud devient-elle un champ de la mort pour les Africains originaires d’autres pays (mais aussi pour les Bangladais, les Pakistanais, et sans doute d’autres bientôt) ? Pourquoi ce pays est-il depuis si longtemps un “cercle mortel” pour tous les Africains et tout ce qui se rapporte à l’Afrique ? Dans “Afrique du Sud”, que signifie donc “Afrique” à nos yeux ? Une idée, ou un pur accident géographique ? Faut-il maintenant chercher à chiffrer ce qu’ont sacrifié l’Angola, le Mozambique, le Zimbabwe, la Namibie, la Tanzanie, la Zambie et d’autres pendant la lutte pour l’émancipation ?

Combien d’argent le Comité de libération de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) a-t-il fourni aux mouvements de libération ? Combien de dollars l’Etat nigérian a-t-il mis dans la balance du combat sud-africain ? S’il fallait évaluer les destructions infligées par le régime de l’apartheid à l’économie et aux infrastructures des “Frontline States” [“Etats de la ligne de front”, en l’occurrence Angola, Botswana, Lesotho, Mozambique, Swaziland, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe, qui à partir des années 1970 ont coordonné leur action contre le régime sud-africain et soutenu les mouvements de lutte, dont l’ANC], à combien cela équivaudrait-il ?

Et une fois cette somme quantifiée, ne devrions-nous pas présenter la facture au gouvernement de l’ANC qui a repris les rênes de l’Etat sud-africain et lui demander de rembourser ce qui a été dépensé au nom des Noirs opprimés en Afrique du Sud pendant toutes ces longues années ? Ne serions-nous pas en droit d’ajouter à tous ces dégâts et à toutes ces pertes le nombre de personnes tuées par les armées du régime de l’apartheid agissant en représailles parce que nous avions accueilli en notre sein des combattants sud-africains, le nombre de blessés, la longue chaîne de misère et de pauvreté infligée à cause de notre solidarité avec l’Afrique du Sud ? Puisque certains Sud-Africains noirs ne veulent pas entendre parler de dette morale, peut-être faut-il leur donner raison, leur présenter la facture et demander plutôt des réparations économiques.

Nous mesurons tous l’absurdité qu’il y a dans cette logique insulaire, qui fait à nouveau de ce pays un champ de la mort pour ceux qui ont la peau plus sombre, pour “ces étrangers-là”. Puisque le gouvernement sud-africain ne peut pas ou ne veut pas protéger de la fureur de son peuple ceux qui sont sur son sol, il n’y aurait en revanche rien d’absurde à en appeler à une plus haute autorité. L’Afrique du Sud est signataire de la plupart des conventions internationales, notamment du statut de la Cour pénale internationale de La Haye. Certains des instigateurs de la “saison de la chasse” qui a cours en ce moment sont bien connus. Certains ont tenu publiquement des propos incitant à la haine. Existe-t-il un moyen pour nous de les dénoncer à la CPI ? L’impunité nourrit l’impunité, et les atrocités. C’est le chemin le plus court vers le génocide. Si l’Etat sud-africain ne demande pas de comptes à ces criminels, n’est-il pas temps de confier leur sort à une plus haute juridiction ?

Un dernier mot sur les “étrangers” et les “immigrés”. Aucun Africain n’est un étranger en Afrique ! Aucun Africain n’est un immigré en Afrique ! Nous avons tous notre place en Afrique, et peu importent nos aberrantes frontières nationales. Et aucun national-chauvinisme, aussi effréné soit-il, n’y pourra rien. Et toutes les expulsions, aussi nombreuses soient-elles, n’y pourront rien. Au lieu de répandre du sang noir sur Pixley ka Seme Avenue, artère symbolique s’il en est [Pixley ka Seme était le fondateur de l’ANC], nous devrions tous nous atteler à la reconstruction de ce continent, et faire sortir l’Afrique de sa longue histoire douloureuse – pour en finir avec cette histoire qui depuis trop longtemps voudrait, quelle que soit l’époque, quel que soit l’endroit, qu’on ait tort d’être noir.

*Cet article a été d’abord écrit sur sa page facebook.

Source  Achille Mbembe - courrierinternational.com


Auteur: Achille Mbembe-courrierinternational.com - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (45)


Black Is Black  En Mars, 2017 (10:08 AM) 0 FansN°: 1
C'est la self hatred ou haine de soi qui habite le Noir.
Anonyme En Mars, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 1
ok
Voyageur En Mars, 2017 (15:02 PM) 0 FansN°: 2
depuis plus de 20 ans je sillonne dans toute l'afrique. j'ai pu constater qu'il n'y a pas plus raciste et xénophobe que le peuple noir... evidemment d'autres nations ne sont pas très loin dans ce classement.....- malheureusement , au lieu de réagir et enfin se mettre au travail pour avancer, ces mêmes noirs continueront inlassablement à tout mettre sur le dos de "l'homme blanc"--- bougez vos fesses, allez travailler, envoyez vos trop nombreux enfants à l'écol et enfin arrêtez de pleurnicher sur votre condition. --- sachez enfin que personne n'ira travailler à votre p)lace.....
Reply_author En Mars, 2017 (18:58 PM) 0 FansN°: 1
et on fait comment si on a pas assez d'argent pour mettre les enfants à l'école
Anonyme En Mars, 2017 (10:09 AM) 0 FansN°: 2
La bonne question est pourquoi les européens sont encore bienvenue en Afrique du Sud et ce sont les noirs qui font ces horreurs

Ou sont ces fils de putes africanistes si prompte à déverser leur venin sur le sénégalais et macky

Et le cfa

Ils sont devenus aphone

Les louanges de Zuma qu il chante pour son africanisme

Ou est ce fils de pute de kemi seba qui profite de l hospitalité de maky
Reply_author En Mars, 2017 (10:19 AM) 0 FansN°: 1
a cause de toi j'ai regretté d'avoir lu les commentaires. qu'est ce que cette histoire a à voir avec macky et kemi seba ou le fcfa.
Africain En Mars, 2017 (10:15 AM) 0 FansN°: 3
Pauvre Sud africain, je faites vraiment la honte de toute l' Afrique.

L'Afrique regrette aujourd’hui l’apartheid. Même les animaux de ne s'entretue pas ainsi.

Vous êtes dégoutants. Tous les étrangers devraient quitter votre Pays et couper leurs relations diplomatique.

Reply_author En Mars, 2017 (12:19 PM) 0 FansN°: 1
je pense qu'ils ne savent pas les sacrifices qu'ont fait les africains il est temps de faire un reportage sur ça moi je me rappelle en classe de primaire nous avions cotisé pour venir en aide les sud africains.
Sesame En Mars, 2017 (19:23 PM) 0 FansN°: 2
merci.c est justement ce qu il faut faire,les laisser tout tranquilles comme dit ma grand-mère et un autre jour viendra.ils sont vraiment dégoutants ces types.
Ngoor En Mars, 2017 (10:18 AM) 0 FansN°: 4
Et dire que ici au Sénégal, on s'est soulevé pour que l'Apartheid soit banni, je n'y comprends plus rien et je suis entrain de me dire heureusement que les blancs ont pris en main ce pays dès le départ, car je ne sais que serait devenu ce pays avec des gens aussi incultes.
Reply_author En Mars, 2017 (14:52 PM) 0 FansN°: 1
tout le chaos et la haine de soi d'aujourd'hui résulte de l'arrivée de ces blancs.
Samerelipopette  En Mars, 2017 (19:18 PM) 0 FansN°: 1
bah voyons.... c'est tellement facile de cracher son venin sur les européens plutot que de se regarder en face !!! y a pas plus xénophobe et hypocrite qu'un africain
Faye En Mars, 2017 (10:24 AM) 0 FansN°: 5
écœuré,peiné,meurtri,j'ai le coeur coincé.L'Afrique ho ma pauvre ce sont tes propres fils qui s'entre tuent comment pourrions nous sortir de la pauvreté si méme on peut plus travailler,circuler,vivre le plus sereinement dans notre terre.Que suis-je réellement?

Cela fait mal c'est une régression que la population sud africaine sur le plan Humaine est entrain de vivre. arrêtez arrêtez arrêtez
Anonyme En Mars, 2017 (12:03 PM) 0 FansN°: 1
ok
Reply_author En Mars, 2017 (12:56 PM) 0 FansN°: 2
pieter botha avait raison sur une grande partie de son discours du 18 août 1986
seneweb merci de publier ce discours que beaucoup de gens ignore sont existence
Anonyme En Mars, 2017 (10:27 AM) 0 FansN°: 6
G meme honte de lire cet article...Un signal fort à tous les autres pays...Massacrez du noir comme vous voulez! Vous voyez déjà même en Afrique ils se haissent entre eux...Donc pas de problème shoot them down..ou bien jetez les simplement dans l'océan!!! Non ci c pas triste! :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Anonyme En Mars, 2017 (10:28 AM) 0 FansN°: 7
l afrique du sud doit etre isole de toutes les manifestations

Anonyme En Mars, 2017 (10:32 AM) 0 FansN°: 8
Une photo terrible pour l'image de l'homme noir . je ne félicite pas le photographe  :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :thumbsdown: 
Anonyme En Mars, 2017 (10:39 AM) 0 FansN°: 9
Solution : tous les pays africains coupent leurs relation diplomatiques avec l afrique du sud comme du temps de l.apartheid.
Anonyme En Mars, 2017 (14:03 PM) 0 FansN°: 1
ta parfaite ma resion
Anonyme En Mars, 2017 (10:40 AM) 0 FansN°: 10
Moi je ne comprends pas du tout, comment des Africains qui sont chez eux en Afrique vous osez les appelés "Les Etrangers" mais c´est quoi ce délire......des Africains Etrangers chez eux en Afrique dans leur propre Continent leur terre, la terre des ancêtres, mais il y a un probléme, je suis écoeuré, dégouté, sommes nous Etrangers chez nous, NON C´EST DU DÉLIRE.....Quand á l´Afrique du Sud je blame ZOUMA c´est lui la cause de tous ces maux, ils poussent son peuple á la haine á travers ses discours haineux indirectement........PAUVRE MANDELA IL DOIT BIEN SE RETOURNER DANS SA TOMBE.  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy: 
Anonyme En Mars, 2017 (14:03 PM) 0 FansN°: 1
la réponse est simple parce que les l'afrique du sud c'est des sovage il veut pas des étrangers dans leur pays alhamdoulilah ici au sénégal on pas se la
Reply_author En Mars, 2017 (16:55 PM) 0 FansN°: 2
est-ce que tu considères qu'un macédonien est un étranger en suède ? j'imagine que tu vas répondre oui. eh bien, transpose ça en afrique.
Tout Ira  En Mars, 2017 (11:08 AM) 0 FansN°: 11
Ce qui arrive dans tout les pays du monde est du au homme politique de ce pays les plus grande partie des hommes politique sont des démons ki kan le sang coupé sa fait leur bonheur avec leur langue de sorcie il mélange les gens sai des vaurien ki ne font k dire des mensonges
Balls En Mars, 2017 (11:17 AM) 0 FansN°: 12
Vous nous cassez les "Balls" avec le taux de mélanine : Sud Soudan,Congo,Kosovo,Farc,Kosovo,Serbie,Irak,Libye laviolence est planètaire.

Avec vos conneries de fraternité vous n'arrivez jamais à admette que l'espèce humaine est unique,violente et identique quelque soit la latitude.

Seule les écervelés sont sensibles à "ma couleur,mon pays (qui en Afrique ont 50 ans)", mon continent.....



Je suis culturellement plus proche d'un marocain citadin que d'un bantou dans la jungle !!

Notre cadre de ECOBANK a plus d'atome crochu avec l'informaticien de Montréal qu'avec le pêcheur de Djibouti.
Mgueye En Mars, 2017 (11:20 AM) 0 FansN°: 13
il faut juste que tous les pays d'Afrique noires retirent leur représentations diplomatique !

et que la réciprocité soit appliquée !

Ou est UA?

Ou est lONU ?

ou sont les ong ?

Pathétique!

Las En Mars, 2017 (11:48 AM) 0 FansN°: 14
Apres cela faut pas pointer le doigt aux blancs, bien sur ils veulent tous venir en Afrique chez eux ca grelotte dur

Mais ils ont peur parce qu on est instable



si l Afrique recule c est bien l impunite l intolerance,la haine, la soif du pouvoir entre un peuple de meme race.



on se defend ou on perit c est la loi de la jungle
Anonyme En Mars, 2017 (11:57 AM) 0 FansN°: 15
C'est vraiment désolant. Rappelons que c'est la même chose qui se passe en Angola et au Mozambique. Ce phénomène illustre également que la vraie démocratie, respect scrupuleux des lois et règlements, n'est pas encore ancrée dans nos pays. Quoi qu'on dise, les étrangers sont mieux traités en occident. C'est cela la réalité. Abdoulaye Wade l'avait évoqué pendant la crise ivoirienne, en suscitant une mini crise diplomatique, en disant qu'un burkinabé était mieux traité en France qu'en Côte d'Ivoire. Ne nous voilons pas la face. Osons poser nos problèmes pour les résoudre et éviter la perpétuelle victimisation.
Anonyme En Mars, 2017 (12:03 PM) 0 FansN°: 16
Des animaux sauvages
Anonyme En Mars, 2017 (12:03 PM) 0 FansN°: 17
Des animaux sauvages
Anonyme En Mars, 2017 (12:03 PM) 0 FansN°: 18
bête c africains ils on rien compris tjrs m anipuller par l occident..
Anonyme En Mars, 2017 (12:07 PM) 0 FansN°: 19
La bonne question est pourquoi les européens sont encore bienvenue en Afrique du Sud et ce sont les noirs qui font ces horreurs
Las En Mars, 2017 (12:07 PM) 0 FansN°: 20
Que peux faire Mandela?

il a tout fait pour le reveil Africain avant et apres l Apartheid

 :bindeu: 
Anonyme En Mars, 2017 (12:29 PM) 0 FansN°: 21
Pourtant, les nationalités les plus ciblées sont pourtant les fers de lance de l'Afrique du Sud à l'union africaine. L'Afrique du sud a tout obtenu d'eux pour bloquer le projet de khadafi. L'Éthiopie en premier, puis les autres soutien de la SADC et l'Algérie. Le Nigeria avait rejoint la fronde sous l'ère Jonathan. L'UA ne parlera pas car le commissaire paix et sécurité est algérien et groupe SADC fait toujours bloc. Les autres pays qui refusent de voter pour le Sénégal, notre pays dont diplomatie est malade, sous des pretextes panafricainistes avait pourtant accordé leur confiance à l'Afrique du Sud.
Anonyme En Mars, 2017 (12:44 PM) 0 FansN°: 22
La pauvreté génère toutes sortes de rancoeurs, de haines, de jalousies, de violences...

Chez les arabes, c'est l'islamisme intégriste.

En Afrique saharienne, c'est l'anti-occidental.

En Afrique du Sud, c'est ça.

Les misères alimentaires, educationnelles et matérielles sont les premières causes au monde de la dégénérescence des peuples.
Anonyme En Mars, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 23
afrique du sud gnari nit gnofa bakh tê denagnu muy mandela ak lucky dube,le reste c'est la pourriture.
Tokora En Mars, 2017 (13:34 PM) 0 FansN°: 24
DES SAUVAGES ces sud africains , après vous nous parlez de panafricanisme

bannissons d'abord les visas entre nous

 :taz-smile: 
Anonyme En Mars, 2017 (13:54 PM) 0 FansN°: 25
AFDS 1TERRE DE CLEBARDS
Anonyme En Mars, 2017 (13:56 PM) 0 FansN°: 26
toutes les autres races ont pratiqué l'esclavage entre elles memes.seuls les nègres ont osé vendre leurs propres frères de races à une autre race!!est ce qu'ils ne sont pas maudits?
Anonyme En Mars, 2017 (14:01 PM) 0 FansN°: 27
le fautif est exactement ce mandela. il n'a pas beaucoup revolutionne les choses. ces Noirs sont des ignorants barbares qui ont herite la haine que leur maitres leur sont appris.

 :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
Reply_author En Mars, 2017 (14:13 PM) 0 FansN°: 1
pardonnez ce que je vais dire. mais des que les africains ont pris le contrôle total de l'afrique du sud, je savais que ce pays allait régresser. je suis surpris quand même que ce soit de façon aussi catastrophique.
Anonyme En Mars, 2017 (14:03 PM) 0 FansN°: 28
comme chantait alpha : les ennemis de l'Afrique ce sont les afrcains.
Anonyme En Mars, 2017 (14:03 PM) 0 FansN°: 29
Vraiment ces des pire pire Sauvages ces sud africain
Anonyme En Mars, 2017 (14:32 PM) 0 FansN°: 30
Moi j ai toujours dit et dis toujours que '' c'est NOUS dans Nous '' : le premier et seul probleme du NOIR c est le NOIR LUI MEME . L'Afrique du Sud est le pire , mais vous avez aussi le GABON , la GUINEE EQUATORIALE et bien d'autres ( les problemes AFRIQUE EST / AFRIQUE OUEST ) qui cirent les bottent des BLANCS et s'attaquent aux autres AFRICAINS NOIRS . A l interieur d'un meme pays , vous avez les DIVISIONS ETHNIQUES avec les memes sales massacres . Dans notre vie de tous les jours ( au sein de l'Etat comme dans les Societes Privees ) on cire les chaussures des Blancs ou Autres Libanais , et on mene la vie dure a son frère Noir ..... C'est NOUS dans NOUS : ca ne changera pas tant qu on aura pas fait cette introspection
Anonyme L'afrique Ne Developer En Mars, 2017 (14:43 PM) 0 FansN°: 31
Anonyme En Mars, 2017 (14:49 PM) 0 FansN°: 32
Les sud africains c'est des zulus...un peuple de guerrier...c dans leur culture...travailler est ingrat pour eux...c'est pour ca que les blancs ont eu les terres en Afrique du sud...pour un zulu, devenir agriculteur c'est une honte. Donc on en est la
Biblossima En Mars, 2017 (14:58 PM) 0 FansN°: 33
Ne serait-ce pas là la malédiction de Noe sur Haam et sa lignée.... via Canaan???  :jaaxle: 
Reply_author En Mars, 2017 (18:57 PM) 0 FansN°: 1
no d'ailleurs le senegal en est le parfait exemple
Guilé De Ndangalma En Mars, 2017 (15:12 PM) 0 FansN°: 34
Le post 23 a bien raison. Il ne sert à rien de taper sur l'Afrique du Sud qui, il est vrai ne peut pas accueillir toute la misère d'Afrique. Ce qui se passe en Afrique du Sud se passe dans le Maghreb, en Mauritanie, en Angola, etc. L'ivoirité n'était rien d'autre qu'une théorisation d'une certaine forme de xénophobie. Les Zuma ne sont pas plus coupable que tous ces autres chefs d'Etat africains qui pillent les ressourcent de leur pays, emprisonnent ceux qui ne sont pas d'accord avec eux, se foutent complètement du développement de leurs pays forçant ainsi des milliers de leurs concitoyens à émigrer. Cela n'absous pas le gouvernement sud-africain mais il ne faut pas auculter la responsabilité des autres chefs d'Etats africains dont le comportement alimente l'émigration de leurs concitoyens. Demandez par ex. aux zimbabwéens, dont le pays à l'indépendance présentait les mêmes similitudes économiques avec l'Afrique du Sud.
Anonyme En Mars, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 35
mandela a tout donné alors prenez ses repéres
Anonyme En Mars, 2017 (16:17 PM) 0 FansN°: 36
putin c dommage avc ttes ia solidarite africaine pour eradiker l aparheid voila l resultat :bip-bip: 
Anonyme En Mars, 2017 (16:25 PM) 0 FansN°: 37
il parait qu'en afrique du sud qu'il y'a une ville ( ORANIA) ou aucun noir n'est autorise a entrer

ils feraient mieux de prendre leur liberte totale vis a vis de ces gens plutot que de faire le sauvage
Anonyme En Mars, 2017 (16:37 PM) 0 FansN°: 38
Je suis actuellement en Afrique depuis quelques semaines. Si vous allez à l'ambassade d4afrique du Sud à Mermoz, les visas étudiants sont maintenant interdits. Ils ont voulu refuser mon dépôt mais vu que je travaille, J'étais déjà allée auparavant, je viens pour apprendre l'anglais dans une école privée pour quelques semaines et que je loge dans un hotel, ils m'ont dit qu'il allait analyser mon cas. Par la suite ils m'ont accordé le visa. Ils sont trés durs avec les africains, les zimbwabéens et les nigérians. Les zwimbabwéens travaillent trés bien et ne sont pas chers, les nigérians sont accusés de vendre la drogue et ajouter à la pagaille. Donc on les chasse et on les tue.

Par contre les européens, les arabes du golfe, le Brésil etc... n'ont pas besoin de visa tourisme. Ahhhh pauvre Afrique!!!! Quand on veut voyager on se rend compte qu'il n'est pas bon d'etre africain voire sénégalais.

Reply_author En Mars, 2017 (16:58 PM) 0 FansN°: 1
va étudier l'anglais à banjul
Reply_author En Mars, 2017 (20:56 PM) 0 FansN°: 2
yow mome da ngua immigré sinon angalais bi mi gui si bir cédéao , the gambia, ghana wala nigeria wala liberia
Anonyme En Mars, 2017 (17:44 PM) 0 FansN°: 39
La grande majorité des Sud Africains sont incultes et n'ont même pas idée de l'appui des autres pays Africains du temps de l'Apartheid. Ils n'ont aucune conscience de leur appartenance à la communauté des peuples d'Afrique. Est ce une des séquelles de l'Apartheid???

 :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
Reply_author En Mars, 2017 (18:03 PM) 0 FansN°: 1
"la grande majorité des sud africains sont incultes". pas faux, mais ce ne sont pas seulement les sud africains qui sont incultes, mais les africains tout court. la preuve, te concernant : tu devais écrire "la grande majorité des sud africains est inculte", pas "sont incultes".
Gangueuri En Mars, 2017 (18:42 PM) 0 FansN°: 1
toi le donneur de leçon, c'est parce que simplement l'autre a fait des fautes syntaxiques que tu oses le qualifier d'inculte ???? sais-tu seulement ce qu'est l'inculture ???? j'en doute ! pour ta gouverne, même l'individu le plus cultivé est suceptible de faire des fautes, par inadvertance ou par "tayèl" ...
tu pouvais corriger la faute sans te laisser à autant d'acrimonie ! quelle en est l'utilité ??? il ya pire que de faire des fautes, c'est d'être agressif, impoli, sans tact...
Anonyme En Mars, 2017 (18:56 PM) 0 FansN°: 40
Je vois des commentaires qui stigmatise l homme noir comme violent...ben non...le senegal est un excellent exemple...qui au niveau de la tolérance peut donner des leçons au monde entier, qu'il soit blanc jaune ou noir
Thiessois En Mars, 2017 (18:57 PM) 0 FansN°: 41
Qu´est ce que d´autres racistes vont rire. Ces Noirs là leur donnent bien raison. Le vivre ensemble est si difficile ? Que non, si on voit l´autre à travers sa propre personne. La chasse aux Noirs pendant la période de l´Apartheit, le monde entier l´a vécue avec consternation, et voilà aujourd´hui ces anciennes victimes du système raciste qui deviennent des bourreaux ségrégationistes ! Décidément, c´est comme si on devrait regretter les monstres d´antan ! La faute incombe à surtout Jacob Zuma, un incapable qui se préoccupe plus de femmes que de visions. Bien triste, le temps des petits hommes que nous vivons !
Siley En Mars, 2017 (19:05 PM) 0 FansN°: 42
Article de 2015 toujours d'actualité.... Mais ça soulève d'autres questions dont celle ci: Si Barrow change la Gambie au point que celle ci ai un développement équivalent à la Suisse ou l'Autriche, combien d'Africains vont y débarquer?

Faut se poser les bonnes questions pour espérer avoir de bonnes réponses.

Sudafrican En Mars, 2017 (19:05 PM) 0 FansN°: 43
Aucun Africain n’est un étranger en Afrique ! Aucun Africain n’est un immigré en Afrique !

Mais pourquoi vous le dites qu'au sud africains ? Le gabon fait même, la guinée équatoriale fait même chose, le congo brazza fait même chose aux congolais de kinshasha....Yapp niou rék mo takh.  :nono: 
Anonyme En Mars, 2017 (19:26 PM) 0 FansN°: 44
Tout les africains sont pareils...xenophobes et hypocrites, sénégalais y compris bien sûr !!!
Anonyme En Mars, 2017 (20:59 PM) 0 FansN°: 45
Si le Sénégal qui n'a jamais eu de coup d'état ni de guerre depuis 1960 avait le même niveau économique que l'afrique du sud on aurait aussi des actes xenophobes parce que c'est l'africain qui est comme ça. :jumpy2: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com