Vers la formation de 22.000 jeunes aux métiers de l’Agriculture

  • Source: : Apanews | Le 22 mai, 2018 à 18:05:35 | Lu 3382 fois | 10 Commentaires
content_image

Vers la formation de 22.000 jeunes aux métiers de l’Agriculture

Au total, 22.000 jeunes sénégalais, dont 60% de filles, seront formés aux métiers de l’agriculture d’ici 2022, à travers le programme « Feed the Future » (Initiative alimentaire pour l’avenir) mis en œuvre par l’Usaid en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, a annoncé mardi à Dakar, le directeur dudit programme, Dr Thomas Archibald.

Le programme vise, d’une part, à établir et à institutionnaliser un programme national de développement positif des jeunes en s’appuyant sur le modèle « réussi » du projet USAID/Education et Recherche en Agriculture (ERA) qui est en sa phase finale, a expliqué Dr Archibald, s’exprimant à l’occasion du lancement du projet Feed the Future qui vise à « accroitre l’engagement des jeunes dans la croissance économique du Sénégal. »

Poursuivant, il a également souligné que Feed the Future va mettre l’accent sur l’amélioration des services de formation professionnelle et de développement des entreprises, en testant des approches innovantes pour renforcer les liens des institutions de formation avec les acteurs et les marchés du secteur privé.

Selon le directeur de la Recherche et de l’Innovation au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le professeur Amadou Thierno Guèye, ce projet devrait permettre aux jeunes bénéficiaires de d’accompagner le Plan Sénégal Emergent (PSE) et faire en sorte que l’agriculture puisse nourrir le Sénégal.


Auteur: Apanews - Apanews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme En Mai, 2018 (19:08 PM) 0 FansN°: 1
tatonnement
Reply_author En Mai, 2018 (20:47 PM) 0 FansN°: 1
ok. et après comment ils vont faire pour avoir un travail dans un pays extrêment pauvre? et ne me parler pas de maniere simpliste qu'ils vont aller cultiver, parce que pour cultiver il faut de l'argent et si on est pas d'une famille riche il faudra qu'une banque nous prêtes de l'argent, et on connait tous qu'au sénégal avoir un prêt bancaire n'est pas donné à tout le monde a cause des garantie et du coût du prêt.
Reply_author En Mai, 2018 (20:51 PM) 0 FansN°: 2
donc c'est un n ième programme qui ne va rien régler. nous avons besoin d'un programme industrielle national et que le sénégal mette aussi en place un banque agricole nationale exclusivement pour les sénégalais qui veulent faire de l'agriculture (ne seront pas concerné les exploitants agricoles qui veulent rester dans leur bureau et utiliser des paysans pour cultiver leurs terres), uniquement les agriculteurs qui travaillent sur le terrain.
Reply_author En Mai, 2018 (09:36 AM) 0 FansN°: 3
il y'a plein d'ingénieurs agronomes sortis de l'ensa thies et de isfar bambey qui chôment. l faut d'abord leur trouver un emploi avant de penser a former 22 000 autres chomeurs. aucun sérieux aucune etude dans politique juste du populisme pour donner l'impression de travailler. arreter le bluff on en a marre
Anonyme En Mai, 2018 (20:02 PM) 0 FansN°: 2
 :sunugaal:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
Anonyme En Mai, 2018 (21:16 PM) 0 FansN°: 3
Un programme de plus qui risque de servir à caser la clientèle politique. Les villageois sont entrain de vendre leur terres car ils n'ont pas de ressource pour l'exploiter, il serait peut être mieux d'aider ceux qui veulent exploiter leurs terres en leur prêtant pour qu'ils puissent s’équiper et cultiver.

Il faut que le programme soit pour des personnes motivées et qui veulent travailler la terre.
Sonio En Mai, 2018 (10:29 AM) 0 FansN°: 1
en total accord avec votre point de vu. l'agriculture est tellement stratégique qu'il est dangereux de s'appuyer sur des banques. ce qu'il faut c'est des subventions pour l'accés aux équipements (grillages, points d'eau, système de pompage et d'arrosage, etc), aux intrants et d'une animation rurale opérationnelle, non bureaucratique, mais totalement orienté sur la production, la distribution, la transformation et la commercialisation.
au niveau de la formation je mettrai l'accent sur la mise a niveau des paysans en terme de gestion des systèmes d'exploitation.
on n'a pas réussi à valoriser les paysans comme des exploitants agricoles qui peuvent à partir de leur travail subvenir à l'ensemble de leurs besoins hors alimentaires (éducation, équipements, etc).
il ne faut pas se leurrer l'europe a structuré son agriculture par la pac donc par des suvbentions à outrance en garantissant des revenus minimums à ses agriculteurs et en subventionnant même les exportations en garantissant les prix par des compensations vis à vis du marché mondiale.
je parle en connaissance de cause, car à ce moment je suis exploitant agricole dans le fouta et je vous dis que c'est dure, car aucun appui. sinon il faut passer son temps à aller à matam ou ouro sogui pour aller voir les structures d'appui qui sont là pour accompagner les exploitants. . et s'ils vous disent leur modalités d'interventions, c'est décourageant.
vraiment à tout à revoir
Anonyme En Mai, 2018 (23:08 PM) 0 FansN°: 4
Ooohhh encore des bla bla bla pour partager les fonds. Ou sont ils les jeunes formés dans les universités disant d'excellentes après un DUT en agro ecologique ou en licence. Arrêter arrêter, il n y a même pas d'accompagnement à la sortie pour ses jeunes...
Anonyme En Mai, 2018 (06:29 AM) 0 FansN°: 5
^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMEN_ FAIBLESSE_SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE_GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMENT_FAIBLESSE SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRATEMENNT_AASMPERMIEE_AZZOSPERMIE OOLIGOSPERMIE_FAIBLESSSE_DIABETIQUUE.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com