Afrique

Télécommunications: Orange poursuit sa conquête de l' Afrique

  • Source: : RFI | Le 20 mars, 2017 à 23:03:37 | Lu 2815 fois | 20 Commentaires
content_image

Télécommunications: Orange poursuit sa conquête de l' Afrique

Orange, le premier opérateur français des télécommunications, poursuit plus que jamais sa politique de développement en Afrique entamée en 2010. L’année dernière, le groupe s’est installé dans trois nouveaux pays, le Burkina Faso, le Liberia et la Sierra Leone, en rachetant certains de ses concurrents. Le PDG d’Orange Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling vient de lancer la marque au Burkina Faso.

Depuis plus de cinq ans, le groupe français Orange a choisi de faire de l'Afrique et du Moyen l'une de ses deux zones de croissance, parallèlement à l'Europe. Le chiffre d'affaires cumulé des 21 pays d'Afrique et du Moyen-Orient où le groupe est présent a augmenté de 2,6% l’année dernière, y compris donc dans les trois nouveaux, la Sierra Leone, le Liberia et le Burkina Faso.

« Le choix de ses pays ne doit rien au hasard, ce sont des pays qui sont à proximité de nos grands marchés d'Afrique de l'Ouest et qui viennent compléter notre activité, ils permettent de créer de corridors et des cohérences extrêmement forts entre l'ensemble des pays. Orange à travers ces décisions a rappelé son attachement et sa détermination à élargir son activité en Afrique », explique Bruno Mettling, PDG d'Orange Afrique et Moyen-Orient.

Mais cet attachement reste réaliste, priorité aux bénéfices. La stabilité du cadre fiscal est un des éléments déterminants pour Orange. L’opérateur français s’est par exemple retiré du Kenya et de l’Ouganda en 2013. « On est pragmatique: lorsque les conditions de développement ne sont pas réunies, on peut être amené à prendre des décisions différentes. Mais il y a derrière une orientation de fond : nous sommes confiants dans le développement et la croissance à moyen et long terme du continent africain en matière numérique. »

Orange va financer sur fonds propres l’installation de la fibre optique reliant le Burkina Faso au Ghana et à la Côte d'Ivoire. Coût de l’investissement : plus de 9,3 milliards de francs CFA, plus de 14 millions d’euros.


Auteur: RFI - RFI


Commentaire (3)


Anonyme il y a 4 jours (00:41 AM) 0 FansN°: 1
Des voleurs de la pire espece qui soit... :frustre:  :nohope: 
Arthur il y a 4 jours (06:58 AM) 0 FansN°: 1
l'africain n'aime pas la réussite de ses frères
afirque dou dém,
Anonyme il y a 4 jours (07:55 AM) 0 FansN°: 2
on confie un secteur de souveraineté aussi stratégique à un pays étranger; et voulais qu'on respecte les africains, c'est impossible
Reply_author il y a 4 jours (08:03 AM) 0 FansN°: 1
on ne le leur confie pas, ils en ont les moyens. pendant qu'ils travaillent, nous négro on danse, on boit et ont nique de gauche à droite... et après on attend l'aide des autres....
Anonyme il y a 4 jours (08:05 AM) 0 FansN°: 3
 :frustre:  :frustre:  :frustre:  VOLEURS

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com