News : le fil de l'actu

Affaire Yavuz Selim : Madiambal Diagne annonce une plainte contre le ministre de l’Intérieur

Invité de l'émission Grand Jury de la Rfm, ce dimanche 24 septembre, le président du Conseil d'administration du groupe Yavuz Selim, Madiambal Diagne, annonce la saisine de la Cour suprême pour contester l’arrêté du ministre de l’Intérieur pris le 7 décembre et prononçant la dissolution de l’association Baskent Egitim, qui gérait le groupe scolaire Yavuz Selim.

 

Kenya : Kenyatta accuse la Cour suprême de « coup d’État », la nouvelle élection finalement repoussée

Le président Uhuru Kenyatta a accusé jeudi la Cour suprême d'avoir perpétré un "coup d'État" en invalidant sa réélection. Parallèlement à cette déclaration, la commission électorale, durement étrillée mercredi par la plus haute instance judiciaire du pays, a annoncé que la nouvelle élection, initialement prévue pour le 17 octobre, était repoussée au 26 octobre.

 

Kenya : Kenyatta accuse la Cour suprême de « coup d’État », la nouvelle élection finalement repoussée

Le président Uhuru Kenyatta a accusé jeudi la Cour suprême d'avoir perpétré un "coup d'État" en invalidant sa réélection. Parallèlement à cette déclaration, la commission électorale, durement étrillée mercredi par la plus haute instance judiciaire du pays, a annoncé que la nouvelle élection, initialement prévue pour le 17 octobre, était repoussée au 26 octobre.

 

Décès d'Al Amine - Serigne Abdou Lahat Mbacké : "Le Sénégal a perdu un régulateur social"

"Le Sénégal vient de perdre un homme multidimensionnel, un grand soufi accompli qui a consacré sa vie à porter haut l'étendard de l'Islam. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine était un très grand rassembleur, et surtout le trait d'union entre les différentes familles religieuses du Sénégal. Il était très lié à Touba et ses relations avec les khalifes successifs de la communauté mouride sont légendaires."

 

Un buste de Staline officiellement inauguré à Moscou

Un buste en bronze de Joseph Staline a été inauguré vendredi à Moscou, aux côtés de ceux des autres dirigeants soviétiques, malgré des critiques y voyant une nouvelle tentative des autorités de réhabiliter le dictateur. La sculpture a été inaugurée en même temps que celle des six autres dirigeants soviétiques, disposées dans l'ordre chronologique de Lénine, fondateur de l'URSS, à Mikhaïl Gorbatchev, son fossoyeur.