Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Marème Faye Sall Première dame et d’autres « Grands cœurs » de la république apportent la Solution

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Dimanche 06 août, 2017 00:08  | Consulté 236 fois  |  0 Réactions  |   

Marème Faye Sall Première dame et d’autres « Grands cœurs » de la république apportent la Solution

« Quand un soi-disant dentiste fait basculer la vie d’une jeune femme  dans le désarroi total», l’espoir d’une solution est toujours possible par la solidarité des « Grands Cœurs » qui font respirer la république et en lesquels coule le sang de la république.

 Le visage complétement défiguré et souffrant d’une paralysie partielle, sa vue fait naître un sentiment de pitié et de surtout de révolte, et le sentiment du devoir d’assistance à une personne, à une femme en danger. Elle est accompagnée sur le Plateau de l’Emission « Grands Cœurs » de la SEN tv, par une femme avancée en âge, visiblement elle aussi profondément perturbée, sa mère. Elles habitent à Saint Louis, au quartier « Le Coin des Djinn »

Marème Faye Sall, Première dame et citoyenne simple et mère de famille sénégalaise comme beaucoup d’autres au sein de la république très sensibles à la cause universelle des enfants et à l’appel des personnes dans le besoin, appelle directement sur SENTV, et en sa qualité de Présidente de la Fondation Servir le Sénégal, pour apporter sa contribution décisive : « Un assistance à la victime défigurée par l’intervention usurpée d’un pseudo-dentiste, une maison et une voiture pour la femme accompagnant la victime, sa mère, pour la famille »

Etait-elle obligée de le faire ? Peut-elle toujours le faire et partout ?Quelle signification objective ou subjective peut-on donner à son acte ? Ni elle, ni les autres, femmes et hommes et organisations de la société civile qui ont apporté leur part à la SOLUTION recherchée par l’intermédiaire des médias, n’était obligée de le faire. Son dénominateur commun avec toutes les autres femmes et tous les autres donateurs qui ne sont pas nécessairement des hyper riches : elles sont, ils sont de « Grand Cœurs ».

Iran Ndao pourrait avoir raison « Les humains ont envie de faire du Bien comme ils prennent l’envie et la passion de boire du thé » Cette inclination viendrait-t-elle de la nature et démentirait-elle Thomas Hobbes à la faveur de Rousseau ou s'agirait-il d'un résultat réversible d'une certaine histoire personnelle ou collective? Comment entretenir et cultiver à une grande échelle nationale et internationale cette vocation à faire le bien si elle peut s'apprendre?

Naturellement, la mère délivrée de son angoisse n’a pas manqué de prier, de dire ce qu’elle voudrait voir se réaliser comme bien pour tous les donateurs, et pour la Première Dame, le triomphe de son époux Président de la république dans tous ses combats politiques. Il peut y avoir parmi les donateurs, certains qui ne voudraient pas de ce bien, mais celle qui a fait la prière les aime autant de la même manière. 

Partout dans le monde où naît une nation, un Etat et une république sûre, il faut se demander quels sont les "Grands Coeurs" qui l'ont conçue et réalisée ou se sont donné pleinement pour sa réalisation et sa conservation contre toutes les attaques internes et externes.

« Les Grands Cœurs », pour moi, il s’agit d’une très bonne émission.

Malheureusement, je n'ai rien pu donner pour la solution recherchée. Peu importe, l'essentiel qu'il y ait toujours des forces ayant le pouvoir d'intervenir sans contrainte pour sauver l'homme de ce qui dépend de leurs pouvoirs d'humains, pouvant coopérer et entrer en conflit selon les circonstances.

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 474122 fois 292 Articles 6222 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Francis Fukuyama: Des « petits faits » qui renversent les gouvernements
Apprendre et Enseigner pour s’éloigner de l’ennui et du stress même dans la pauvreté
Macky Sall devenu président aurait-il déjà oublié ?
Macky Sall devenu président aurait-il déjà oublié ?
Ecole « Oubi tey jang joni joni vitefait »: une directrice inspirée!
Commentaires recents
Les plus populaires