Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Les écoles et les enseignants sont partout les mêmes pas les élèves les sociétés et les familles

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Lundi 30 janvier, 2017 14:01  | Consulté 265 fois  |  0 Réactions  |   

Les écoles et les enseignants sont partout les mêmes mais pas les élèves les sociétés et les familles

L’excellence n’est ni une constante ni le monopole d’une école pas même polytechnique

 

Tous les polytechniciens ne se valent point en tant que scientifiques ni dans la même promotion et encore moins entre plusieurs promotions

 

Les institutions scolaires au Sénégal revendiquent l’excellence et quelquefois même le monopole

 

Non il se peut qu’elles revendiquent ce qui n’est pas proprement à elles

Il ne peut pas y avoir une administration scolaire ou universitaire sans les élèves les étudiants et les enseignants mais aussi les parents et le tout dans une certaine culture dominante de la société

 

Aucun professeur ne peut se dire excellent communicateur et transmetteur de message s’il n’a pas en face de lui un élève qui veut en savoir autant que lui sinon plus que lui

Si la siene pédagogique du professeur de philosophie suffisait pour déterminer le produit poursuivi tous les élèves auraient la même note et toujours

 

Il ne peut pas y avoir d’élève excellent dans une société ou l’apprenant ne voit pas que le fait de savoir ou de savoir-faire rationnellement est parmi les valeurs fondamentales

 

Toutes les institutions sénégalaises et l’école en tête de file sont aujourd’hui dans une période de décadence de déchéance par la concurrence d’autres valeurs

 

Pour Alain « le doute est le sel de l’esprit et il faut douter des connaissances les mieux fondées » par la raison » dans les écoles de tous les niveaux et dans les plus hautes universités de l’enseignement supérieur

 

Aujourd’hui il est permis de douter de la science du polytechnicien formé au Sénégal

 

Le président Abdoulaye s’est demandé un jour «  Sont-ils encore capables d’enseigner les mathématiques à nos enfants » et nos enfants ont-ils encore des cœurs et des oreilles pour entendre et aimer les mathématiques

On est en droit de me demander quand on n’a pas fait le constat soi-même quels seraient les fondements de ce soupçon

Et on devrait chercher à savoir pourquoi l’émergence de e triste et dangereux fait sociale

Un travail pour nos sociologues

J’entends déjà quelque sociologue parlait comme l’opinion

« La cause générale de cette déchéance solaire et universitaire ce sont les grèves chroniques observées au Sénégal depuis que le président poète Léopold Sédar Senghor est parti »

Il lui faudrait alors expliquer ou faire comprendre pourquoi les candidats libres sans école réussissent-ils et comment comprendre l’excellence de l’autodidacte

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 457506 fois 267 Articles 6164 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires