Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Le rôle d'un Etat n'est pas de construire des mosquées des Eglises et des stades de loisirs

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Mercredi 11 janvier, 2017 21:01  | Consulté 180 fois  |  0 Réactions  |   

Pour un pays pauvre qui veut véritablement émerger le le travail est le sport vital pour le corps et pour l'esprit du peuple

Pour un pays pauvre qui ne veut pas ou qui ne peut pas émerger et sortir de la condition de pauvre le sport authentique c'est la religion et la dernière forme corrompue de la prière dans laquelle le corps et l'esprit sont activés pour ne rien produire

Un Etat qui ne peut pas satisfaire les demandes vitales et universelles qui s'élèent dans la nature et dans la société humaine doit onstruire des mosquée des églises et des lieu de jeu et de loisirs de toutes sortes

Pareillement un Etat qui a réalisé une bonne part de l'essentiel vital partout peut et doit et construit généralement aussi des moquées et des églises et c'est dans ces Etats aussi et dans ces sociétés que l'on voit apparaître les jeu les plus hauts que l'homme s'inventent pour renouveller l'énergie investi dans les champs florissant partout dans la république dans les villes comme dans les campagnes

Mais dans ces 2 pays et communautés la religion et la prière de même que les jeu et les loisirs n'ont pas la même signification la même fonction le même impact et la même valeur sur la personne et sur la société dans le présent et dans leur devenir

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 432693 fois 231 Articles 6141 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Korités au Sénégal: Le président Macky Sall ne pense pas et ne parle pas comme un tyran
Senghor n’est pas Héraclite : « La guerre est le père de toutes choses »
Senghor : Suppression des frontières, une arme contre le conflit ?
L’art de vivre avec soi-même d\'abord
Un homme enchaîné est toujours une menace
Commentaires recents
Les plus populaires