Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

« La presse l’autre police du peuple » Tocqueville

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Jeudi 02 mars, 2017 16:03  | Consulté 385 fois  |  0 Réactions  |   

« Il y a des peuples qui, indépendamment des raisons générales que je viens d’énoncer, en ont de particulières qui doivent les attacher à la liberté de la presse.

Chez certaines nations qui se prétendent libres chacun des agents du pouvoir peut violer la loi sans que la constitution du pays ne donne aux opprimés le droit de se plaindre devant la justice.

Chez ces peuples il ne faut plus considérer l’indépendance de la presse comme l’une  des garanties mais la seule condition qui reste de la liberté et de la sécurité des citoyens.

Si donc les hommes qui gouvernent  ces nations parlaient d’enlever  son  indépendance à la presse, le peuple entier pourrait leur répondre: Laissez-nous poursuivre vos crimes devant les juges ordinaires et peut-être que nous consentirons alors à ne point en appeler au tribunal de l’opinion.

Dans un pays où règne ostensiblement le dogme de la souveraineté du peuple la censure  n’est pas seulement un danger,  mais une absurdité. »

 

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 473374 fois 292 Articles 6221 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Francis Fukuyama: Des « petits faits » qui renversent les gouvernements
Apprendre et Enseigner pour s’éloigner de l’ennui et du stress même dans la pauvreté
Macky Sall devenu président aurait-il déjà oublié ?
Macky Sall devenu président aurait-il déjà oublié ?
Ecole « Oubi tey jang joni joni vitefait »: une directrice inspirée!
Commentaires recents
Les plus populaires