Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La Loi défend de tuer et permet de tuer dans la nature et dans la société

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Mardi 31 octobre, 2017 11:10  | Consulté 113 fois  |  0 Réactions  |   
Dans la nature et dans la société humaine, la même Loi demande de ne pas tuer ou empêche de tuer et autorise à tuer. Dans la nature, c’est la même Loi générale qui défend l’existence et la vie, qui sépare et empêche au loup de tuer le poisson dans le fleuve, et c’est elle qui autorise au loup de poursuivre et de tuer la biche. Dans la nature, c’est la même Loi qui autorise le prédateur et poursuivre et à tuer sa proie et c’est elle qui défend et empêche au prédateur de tuer sa proie par le seul plaisir de tuer, de tuer une quantité de proie qu’il ne peut pas consommer. La même Loi inscrite dans la nature ou inspirée à l’homme par la nature, demande, interdit et empêche à l’homme de se tuer ou de tuer son semblable. C’est la même Loi qui recommande à l’homme de se tuer ou de tuer son semblable. En empêchant à l’homme de tuer l’homme et en recommandant à l’homme de tuer l’homme, la même Loi prétend bien faire pour l’homme et pour la société, le protéger contre lui-même et contre ses semblables. Ce qui est donc interdit, ce n’est pas de tuer, mais de tuer dans n’importe quelles conditions. Ce n’est donc pas l’action en elle-même, mais les circonstances de l’action qui déterminent la valeur de l’action et ses conséquences. Il y a donc lieu de se demander dans quelles conditions serait-il permis à l’homme et à sa Loi humaine ou divine de tuer ou défendu de tuer ?  Tuer n’est qu’une des conséquences particulières volontairement visée ou accidentelle de l’action humaine individuelle et de l’action humaine collective.  La question générale au sujet de l’action humaine est donc de savoir dans quelle mesure serait-il raisonnablement permis à la force humaine personnelle ou collective de faire ou de ne pas faire, de supprimer la vie ou de donner ou de protéger l’existence dans la nature et parmi les hommes ? Dans quelle mesure l’action humaine sur la nature et sur l’homme serait-elle légitime et quand est-ce qu’elle serait illégitime ? Dans quelle mesure peut-on dire de l’action humaine individuelle ou collective, de l’action publique, qu’elle est rationnelle et dans quelle mesure peut-on dire que l’action humaine ne suit pas le chemin de la raison droite tracée dans la nature ou tracé conventionnellement par les hommes ?

 

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 480992 fois 295 Articles 6264 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Dieu est-il grand ou infini?
\" L’histoire est l’histoire de l’homme travailleur.\", Alexandre Kojève
La Loi défend de tuer et permet de tuer dans la nature et dans la société
Francis Fukuyama: Des « petits faits » qui renversent les gouvernements
Apprendre et Enseigner pour s’éloigner de l’ennui et du stress même dans la pauvreté
Commentaires recents
Les plus populaires