Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Francis Fukuyama:La démocratie américaine n’a pas résolu tous les conflits

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Lundi 02 octobre, 2017 12:10  | Consulté 270 fois  |  0 Réactions  |   

 Le succès relatif de la démocratie américaine à résoudre les conflits entre les différents intérêts de groupe à l’intérieur d’une population à la fois hétérogène et dynamique n’implique pas que la démocratie soit par définition capable de trancher les conflits qui se font jour dans d’autres sociétés. L’expérience américaine est tout à fait unique dans la mesure où les « Américains » pour reprendre les propos de Tocqueville sont « nés égaux ». Malgré la diversité des provenances et des terres où ils avaient leurs ancêtres, ils ont abandonné ces identités en arrivant en Amériques et se sont fondus dans une nouvelle société sans classes sociales strictement définies, ni divisions ethniques ou nationales fixées depuis longtemps. La structure sociale et ethnique de l’Amérique a été suffisamment fluide pour prévenir jusqu’à présent l’apparition de classes sociales rigides, de nationalismes secondaires importants ou de minorités linguistiques. La démocratie américaine a rarement eu à affronter certains des conflits sociaux les plus difficiles à traiter, comme d’autres sociétés plus anciennes.

En outre, cette démocratie américaine n’a pas été non plus particulièrement heureuse pour traiter son problème ethnique majeur, celui des Noirs. L’esclavage noir a longtemps constitué la principale exception au principe général selon lequel les Américains étaient « nés égaux » et la démocratie américaines n’a pas été réellement capable de résoudre le problème de l’esclavage par des moyens démocratiques. Longtemps après l’abolition de l’esclavage, c’est-à-dire longtemps après l’obtention de la pleine égalité légale par les Noirs américains, bon nombre d’entre eux restent profondément étrangers aux courants principaux de la culture américaine. Etant donné la nature fondamentalement culturelle du problème, aussi bien au côté noir que du côté blanc, il n’est pas évident que la démocratie américaine soit réellement capable de faire ce qui serait nécessaire pour assimiler totalement les Noirs e( pour passer d’une égalité formelle des chances à une égalité plus générale et plus réelle des conditions.

Francis Fukuyama, La fin de l’histoire et le dernier homme, « Au pays de l’éducation »

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 578933 fois 419 Articles 7036 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Fallou Sène : ces actes du président de la république qui blessent plus qu’ils ne réparent
Il a 5 ans et mendie pour manger dans la république
Eumeu Sene \"ROI DES ARENES\"
Le président de la république a passé toute la nuit à pleurer
La société secrète est la plus ancienne et la plus puissante dans toute société.
Commentaires recents
Les plus populaires