Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

CUSEMS:"Une année blanche est un crime d'Etat contre la jeunesse et contre l'avenir du pays"

Posté par: Samba Guejopaal Gnane| Mardi 14 février, 2012 17:06  | Consulté 1482 fois  |  0 Réactions  |   

 

«  Une année blanche est un crime d’Etat contre la jeunesse et contre l’avenir du pays » 

Depuis le mois de décembre 2012, les élèves des collèges et lycées du Sénégal n’ont pas mis leur tête dans les classes. Ils errent depuis jusqu’à aujourd’hui comme des orphelins sans père ni mère, puisqu’aucune instance de parents, aucune instance étatique, ne s’est exprimée sérieusement  sur cet abandon criminel.

 

A l’origine de cette situation, un conflit entre l’Etat et les enseignants au sujet de l’indemnité de logement devenue insuffisant selon les ouvriers de la craie, depuis la montée croissante de tous les biens de commerce du pays. Le problème, c’est aussi des engagements déjà signés par les deux parties mais non respectés par l’Etat. Le problème de l’école sénégalaise et de l’enseignant sénégalais du public, c’est aussi le traitement salarial des vacataires. Les enseignants estiment qu’ils sont victimes d’une injustice, qu’ils ne demandent pas des conditions de travail exceptionnelles, mais le nécessaire pour une bonne présence en classe, dans la famille et dans la société.

 

 

Le Cadre unitaire des syndicats de l’enseignement moyen secondaire (CUSEMS), s’exprimait ainsi encore aujourd’hui dans la matinée, par une marche pacifique. Partie de la Faculté des Sciences et Technologies de l’Education et de la Formation(FASTEF) vers 11 heures, la marche s’est achevée au Rond-point du jet d’eau de Dieupeul aux environs de 14 heures.

D’autres syndicats –notamment celui des travailleurs de la Sonatel-sont venus soutenir la lutte des enseignants qui n’est pas seulement une lutte de classe professionnelle, mais une lutte pour la défense des biens les plus précieux de toute nation :les divers savoirs, savoirs faire et savoirs être qui servent de racines pour tout développement véritable et durable général et non localisé et réservé pour des privilégiés sectionnés sans mérite.

Le président de la république ayant déjà rencontré les responsables du mouvement  n’aurait pas donné des raisons suffisantes pour retourner en classe.

Tout au long de la marche, les enseignants qui ont reçu le soutien d’autres syndicats et d’autres personnalités politiques et de la société civile, ont repris le même slogan, la même alerte : « Une année blanche est un crime d’Etat contre la jeunesse et l’avenir du pays.

Les organisateurs de la marche n’ont pas manqué de remercier la police : bien sûr, elle n’a fait que son devoir mais une institution et des agents qui font bien leur devoir républicain doivent aussi être remerciés. Ces policiers aussi, malgré leur grande tâche du moment, ne sont pas parmi les privilégiés :il y a de cela quelques mois, un jeune policier à qui je venais de trouver une chambre avec salle de bain à la cité Fadia, me répondait que son salaire et ses charges ne lui permettaient pas d’honorer sans faute ce contrat de location.

 La république c’est la distribution rationnelle et équitable du travail et des fruits du travail entre tous ceux qui peuvent travailler, même à ceux qui ne veulent pas travailler quand il y a du travail et un pays sous développé c’est un pays où il y a beaucoup à travailler.

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 405641 fois 185 Articles 5964 Commentaires 10 Abonnés

Posts recents
\"savoir garder le secret est une vertu d\'homme d\'Etat\"Gouverneur Saliou Sambou
savoir mentir pour vivre longtemps
Politique et mensonge selon Hannah Arendt
Khalifa Sall n’est pas le problème Macky Sall non plus
« La presse l’autre police du peuple » Tocqueville
Commentaires recents
Les plus populaires