Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Benno Bok Yaakaar: « Etre Un pour attraper l’Espoir »

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Mercredi 04 octobre, 2017 13:10  | Consulté 180 fois  |  0 Réactions  |   
Pour les Anciens de Benno Bok Yaakaar, il s’agissait d’ « Etre Un pour attraper l’Espoir » dans la nature et dans tous les champs de la société. La vie et l’histoire humaine étaient vues comme un mouvement de chasseurs. Un mouvement d’hommes et de femmes de tous les âges et de tous les arts et sciences poursuivant et évitant des objets signifiants positifs et négatifs désirables et non désirables dans une étendue spatiale et temporelle en devenir au sein de la nature et parmi les hommes. L’abondance et la rareté se succédaient avec des écarts très grands ou très étroits,  à cause des forces du devenir dans le monde des gibiers et à cause de l’évolution des sciences et des arts de la chasse dans la cité Tantôt on croyait que rien n’allait plus finir dans la nature et parmi les hommes en bien ou en mal, Tantôt on voyait que le contraire de la rareté et de l’abondance en toutes choses et possible dans le Devenir Dans une chasse, au sein de la nature ou dans la société humaine, notamment chez les Sérère, il y a des gibiers qu’il est formellement interdit  à certains chasseurs de poursuivre et d’abattre. Il existe aussi des gibiers qu’un chasseur peut atteindre et attraper vivant ou tuer alors qu’il lui est interdit de les consommer. Ainsi les « Sène » peuvent tuer un lapin à la chasse alors qu’il leur est interdit de le consommer. On dit que la consommation de la viande de lapin pourrait leur provoquer des ennuis visuels. Ils échangent ce gibier avec un autre chasseur qui tiendrait lui aussi un gibier qu’il ne consomme pas. Il y a des animaux qu’aucun chasseur ne cherche à abattre parce que dont la mise à mort ou la consommation est interdite à tous les membres de la communauté. Il est rare dans les chasses collectives très souvent rituelles et n’arrivant qu’une seule fois dans l’année, de voir un chasseur rentrer chez lui sans aucune part de la masse totale des gibiers abattus par le groupe. La règle au départ de ces chasses est que tous les gibiers, sauf les pintades ou d’autres de cette espèce sont partagés au moins par deux : le tueur prenant toujours la partie des reins arrière de l’animal. Il est possible cependant qu’un chasseur rentre bredouille au terme de l’activité vers les premières heures de la soirée. Aux temps des Anciens à Benno Book Yaakaar – s’unir pour attraper l’espoir- l’histoire Wéthiar Ndigil, le plus ancien et le plus crédibles de tous les historiens d’alors et d’aujourd’hui,  raconte que tous les gibiers étaient préparés à la Place du « Miis » sous la supervision du Satligui En ces jours tout le monde mangeait des gibiers de la chasse des forces de la cité dans les forces de la nature Il y avait toujours dans toutes les calebasses, dans celles des enfants, dans celles des femmes, dans celles des hommes, dans celles des adultes et dans celles des personnes du troisième âge et même dans les calebasses des animaux domestiqués, un part d’un gibier universel dont la consommation par ses vertus était une nécessité vitale aussi bien pour les hommes que pour la nature La cité disait-on alors, pourrait périr ou profondément souffrance si une seule âme ayant droit à ce gibier était mise à l’écart, parce que c’est par cette âme qu’entrait alors toutes les puissances hostiles à leur devenir universel et collectif C’était au temps du citoyen authentique dans la cité authentique des princes et des gouvernements authentiques et légitimes Tous pleins d’autorité, de respect, de reconnaissance, et toujours se souciant du minimum de violence possible sur la nature et sur les hommes Aujourd’hui, il semble que beaucoup de choses ont changé à Benno Bok Yaakaar

 

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 485760 fois 295 Articles 6314 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Dieu est-il grand ou infini?
\" L’histoire est l’histoire de l’homme travailleur.\", Alexandre Kojève
La Loi défend de tuer et permet de tuer dans la nature et dans la société
Francis Fukuyama: Des « petits faits » qui renversent les gouvernements
Apprendre et Enseigner pour s’éloigner de l’ennui et du stress même dans la pauvreté
Commentaires recents
Les plus populaires