Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Ami Collé Dieng et Penda Bâ et les réseaux sociaux ne sont pas le problème actuel du Sénégal

Posté par: Association Architecte du Bien(AAB)| Vendredi 04 août, 2017 16:08  | Consulté 259 fois  |  0 Réactions  |   

Pour Emile Durkheim, une société est avant tout « un ensemble d’idées, de croyances, de sentiments de toutes sortes, qui se réalisent par les individus »

Amy Collé Dieng et Penda Bâ ne sont pas le problème, mais des expressions du problème actuel multidimensionnel à plusieurs variables du pays d’aujourd’hui. Les réseaux sociaux ne sont coupables. Le problème, ce n’est pas non plus Amy Collé et Penda Bâ.

Le problème ce ne sont pas les réseaux sociaux. Ils ne sont que des moyens, des tableaux, des miroirs où dans l’Etat de droit et dans la société moderne, les citoyens viennent dessiner, tracer, exprimer, figurer ce qu’il y a de représentable et de signifiants subjectivement ou objectivement dans leur monde, dans leur existence collective et dans leur vie personnelle.

Comme l’artiste qui peut figurer des rêves ne peut pas être coupable en rendant visible ce qu’il ressent, en imitant la nature ou en représentant la société ou un élément, ou un acteur signifiant de la société, c’est dans la nature et dans la société qu’il faut chercher les sources d’inspiration de ce qui apparaît sur internet et ailleurs dans les diverses productions théoriques et matérielles humaine.

Ami Collé Dieng et Penda Ba ne sont que des voix du pays arrivées à un moment où le silence leur est devenu insupportable et ils ne sont pas les seules qui portent les faits qu’elles ont rendu visibles et publiquement en revendiquant leur maternité. La question fondamentale est à mon avis, quelle est la satisfaction des citoyens à l’égard de l’existence, à l’égard de leur environnement naturel, à l’égard de leur société et de leurs diverses institutions sociales, à l’égard de leur propre personne et de leur propre œuvre ?

ET ensuite est-il possible d’augmenter cet état de satisfaction pour que les diverses paroles, images et expressions de toutes sortes dans les réseaux sociaux soient moins violentes sur la société et sur les citoyens ? S’il est nécessaire de les poursuivre, de les rechercher, de les arrêter, de les juger, et peut-être de les condamner ; il importe en même temps de chercher à comprendre

POURQUOI elles en sont arrivées à ces extrêmes ?

Quelque part à Dakar, un  jour, dans une boutique, j’ai trouvé une femme de l’ethnie toucouleur en querelle avec un boutiquier « peulh Fouta »de Guinée Conakry exerçant le métier de boutiquier. Je leur dis alors qu’ils étaient pourtant les mêmes et que moi, en tant que Sérère, j’étais l’arbitre entre eux.

Lorsque la dame est partout, le peul Fouta a laissé entendre «  Vous ne connaissez pas le Toucouleur, il est mauvais ». Je lui ai dit alors donc lui aussi le peulh de Guinée est mauvais.  Depuis lors, je n’ai plus posé les pieds dans cette boutique qui est pourtant la plus proche de moi. Je n’ai pas entendu ce que les deux citoyennes sénégalaises Amy Collé et Penda Bâ ont dit, mais je crois qu’il s’agirait de ces faits, de ces « sentiments collectifs » qui naissent dans les diverses assemblées humaines au sein de leur sociétés et de leurs cultures. La république se construit comme elle se déstructure et se corrompt par diverses causes internes et externes.

Comment naissent ces produits sociaux dont les individus sont les voix et les corps en lesquels ils se manifestent avec ou sans violence ? Est-il possible de maîtriser, d’orienter, d’influencer la production de ces objets signifiants positifs ou négatifs pour les individus ou pour la société ? S’il faut à toute chose dans la nature et parmi les hommes un responsable ou un groupe de responsables et de victimes qui seraient ces responsables et les victimes de ces faits sociaux ?

 

 L'auteur  Association Architecte du Bien(AAB)
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Association Architecte du Bien(AAB)
Blog crée le 17/12/2011 Visité 467593 fois 283 Articles 6195 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires